Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2009

Sang neuf, nouvelle vie

placebo.jpgPlacebo change de batteur et de maison de disques. Résultat : Battle for the sun

BRUXELLES La toute première chose qu'on peut lire dans la petite biographie qui accompagne le nouvel album de Placebo, Battle for the sun , c'est que, voici quelques mois encore, ils se sentaient comme un groupe cassé... "Le fun était parti ", confie Brian Molko, confortablement installé dans un canapé, entouré de ses deux acolytes, Stefan et Steve.


 

"C'était vraiment un problème majeur pour nous, parce que la seule raison qui nous pousse à être créatif, c'est de faire partie d'un groupe, de voyager, de nous nourrir de ces expériences. La motivation, c'est quand même que l'on n'ait pas l'impression de faire un travail, au sens classique du terme, que l'on n'aille pas au boulot avec des pieds de plomb parce qu'on n'a pas envie de voir la tête des gens avec qui on bosse."

Et c'est ce qui est arrivé ?

"Oui, ça devenait un vrai job. Quand les relations se détériorent, au sein d'un groupe qui ne compte que trois personnes, ça devient très difficile, triste et frustrant. Donc, à la fin de notre dernière tournée, comme nous arrivions, en plus, à la fin de notre contrat avec EMI, il nous a semblé qu'il était temps d'envisager des changements en profondeur au sein du groupe, pour en assurer sa survie. Nous voulions lui donner un avenir, mais on ne pouvait plus continuer avec les personnes qui en faisaient partie, à ce moment-là. Nous avons dû prendre des décisions difficiles, pour retrouver la magie."

Vous vous souvenez du moment où le fun et l'envie sont revenus ?

"Quand on s'est retrouvés ensemble, dans une pièce et qu'on s'est dit qu'on avait envie d'écrire des trucs. Qu'on s'est mis à sortir de jolis sons et que ça nous a rendus heureux, à nouveau."

Avec un nouveau batteur... C'est un peu d'air frais ?

"Absolument. Du sang neuf pour une nouvelle vie. Et du sang plus jeune, aussi ! On est assez âgés pour être... sa mère (rires)."

Vous cherchiez quelqu'un qui n'était pas habitué au succès. Pourquoi ?

"Parce que son enthousiasme est intact et donc contagieux. Les choses que l'on a vécues cent fois, il les expérimente pour la première fois. Il ne faut pas le nier : notre propension à être blasés existe. Nous voulions quelqu'un dont l'excitation serait communicative."

Et vous la ressentez ?

"Pas aujourd'hui ! (Steven était particulièrement fatigué, NdlR.) Mais en travaillant sur cet album, oui, on l'a déjà vachement ressentie. L'ambiance était vraiment très différente de celle qu'il y avait quand on bossait sur Meds, notre album précédent, qui était très très sombre. D'autant qu'il y avait vraiment peu de communication entre nous, en studio. Le processus créatif et tous les enregistrements ont été une expérience très positive, optimiste et je pense que ça se ressent dans l'album."

D'où son titre ?

"Un peu, oui. Les choses dans la vie qui ont une vraie valeur sont souvent celles qui ne viennent pas le plus facilement. Il y a un certain conflit qui existe dans nos chansons... C'est ce que porte cet album : le conflit entre l'ombre et la lumière."

 

Isabelle Monnart

Commentaires

mais il sonne pas differente, n`est c pas?

Écrit par : emule | 03/12/2009

Waouh ! Ce blog est juste comme mon ancien ! C'est sur un sujet totalement différent, mais il a peu près la même mise en page et le design. Grand choix de couleurs !

Écrit par : taille maxosize | 07/10/2014

Les commentaires sont fermés.