Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/04/2010

Retour mitigé pour Saez

saez.jpgC'est devant un Forest Club loin d'être complet que Damien Saez effectuait son grand retour sur scène à Bruxelles. Le "petit prince du rock" n'avait plus foulé le sol belge depuis octobre 2005, lors de sa tournée acoustique pour Debbie. Etonnant donc que la salle ne soit pas complète, les fans ayant loupé deux albums sur scène, le tryptique Paris/A l'Alhambra/Varsovie et Yellow Tricycle.
Nouvel album, nouveau look et nouveaux musiciens. Cédric Le Roux a pris la place de Pat West et s'en sort plutôt pas mal dans ce rôle de guitariste frontman.


Mais il faut croire que toutes ces années ont effacé l'hystérie des fans, fini le temps des "God Blesse" (chant entonné lors des rappels) et des cris sans fins. Ou bien était-ce l'atmosphère différente de Forest et l'amertume de la mystique Ancienne Belgique qui a changé les fans? Il faut dire que commencer par Les Anarchitectures n'était peut-être pas sa meilleure idée. Pour choquer aux Victoires de la musique c'est parfait mais pas pour gagner le public de Forest, qui attendra le titre suivant Autour de moi les fous, pour - quasi - retrouver son enthousiasme d'antan.

La sauce ne prend pas encore totalement avec les titres du dernier album J'accuse: Regarder les filles pleurer, Sonnez Tocsin dans les campagnes, Dans les cours des Lycées. Vient alors un classique, avec lequel la salle ne peut que s'emballer: Marie ou Marilyn. Damien retrouve alors son public, celui qu'il avait laissé avide de concerts à l'automne 2005: "J'ai presque retrouvé ma Bruxelles à moi ce soir!" lancera-t-il afin de faire mousser l'audience. Rien n'y fait, pour les nouveaux titres, le public n'a pas la même euphorie que pour Debbie, J'veux qu'on baise sur ma tombe ou encore J'hallucine. Non content de sortir trois albums en si peu de temps, Damien nous offre un nouveau titre - dont les accents sonnent quelque peu comme un titre de Bashung - Ma petite couturière.

Le public belge devra attendre le premier rappel pour enfin découvrir quelques morceaux du génial triptyque sur scène: On a pas la thune, Putain vous m'aurez plus, Jeunesse lève-toi. Et l'espace d'un instant, on se serait cru à l'AB en avril 2005, quand les fans des premiers jours n'avaient pas assez de deux poumons pour crier leurs envies et leur bonheur à leur petit prince. Au deuxième rappel, le public n'aura pas l'occasion de se calmer avec J'accuse et Fils de France - que l'on aurait pu, pour l'occasion, chanter aux couleurs de notre plat pays.

Forest aura eu Saez au final puisque le chanteur français reviendra pour un troisième et dernier rappel en les prévenant "Je suis mort! Pas vous?" avec le chamanique Tu y crois?

Maïlys Charlier

15:05 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.