Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2010

Attention, voleur de cœurs

garou.jpgGarou sera en Belgique les 8 et 9 mai. Le Gentleman cambrioleur s’en fait une vraie joie… Quinze heures à Bruxelles, dix à Montréal. Garou, qui n’est pas un lève-tôt, avoue qu’il n’est pas encore tout à fait réveillé. Il jette un coup d’œil par la fenêtre et s’exclame “Mais qu’est-ce qu’il fait moche, ici. La belle saison a commencé beaucoup trop tôt cette année, et là, on se prend tout le mauvais temps…

Mais puisqu’on n’est pas là pour parler météo, venons-en aux raisons de ce coup de fil transatlantique : sa tournée européenne qui démarre à Liège et cette deuxième vague de promo, quelques mois seulement après la sortie de l’album. “J’ai vraiment envie de parler de ce spectacle, parce qu’il accompagne un album spécial. Je dis souvent qu’un album, c’est un carton d’invitation. Et les cartons d’invitation, il faut parfois rappeler de les renvoyer ”, rigole-t-il.


Vous avez déjà joué pas mal au Québec. Vous pensez que l’accueil sera le même en Belgique, en France ?
“Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de vraie tournée, au Québec. Je pense qu’il n’y aura pas de grosses différences en Europe, il faudra peut-être faire quelques aménagements, scéniques notamment, parce qu’on ne pouvait pas tout transporter. Par contre, j’espère ne pas devoir toucher au tracklisting… C’est un spectacle différent et j’espère que ça va plaire…”

Il y a un fil narratif, vous racontez une histoire, sur scène ?
“Oui et non. Le gentleman est toujours là, en filigrane. Je fais le crooner, le décor s’y prête. Les musiciens campent tous des rôles…”

Il n’y a pas que des chansons du dernier album, durant le spectacle ?
“Non, bien sûr. Le début du spectacle, ce sont des chansons du dernier album. Une grosse moitié, à peu près. Et puis le reste, ce sont les autres chansons…”

C’est inévitable ?
“Oui, et j’en suis ravi, en plus. Quand j’ai fait ma première grosse tournée, je n’avais qu’un album et je faisais beaucoup de reprises. Mais, à y regarder de plus près, ce spectacle ressemble très fort à ce que j’ai toujours fait : j’ai toujours été très éclectique. C’est important pour moi. Parce que sinon, il ne me reste qu’à retourner aux comédies musicales.” (rires)

Cet été, vous allez faire des festivals ?
Très peu. En fait, cet été, je vais déjà retourner en studio pour un nouvel album. Je n’ai pas de deadline de sortie, mais j’ai envie. J’ai bouclé ma trilogie d’albums en français, j’ai fait celui en anglais et puis cet objet décalé et là, je me sens prêt. Je me suis gardé le mois d’août et je reprends la tournée à l’automne.

Le studio, en France ou Québec ?
“Ici, au bord de mon lac !”

Isabelle Monnart

Les commentaires sont fermés.