Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/06/2010

Le romantisme festif de La Rue Ketanou

larue.jpgLe trio français a prévu une belle fête avec Batignolles, Florent Vintrigner, Sinus Georges et BaliMurphy. Après avoir chauffé le Festival LaSemo l’été passé et retourné Ixelles lors d’un passage promo il y a peu, La Rue Ketanou présentera son dernier opus, À contresens, sur la scène de l’Ancienne Belgique. Olivier, Mourad et Florent nous parlent d’amour, de femmes et de romantisme en prélude d’une soirée rythmée aux sons de leur musique métissée. Une chose est sûre : les planches de l’AB vont trembler ce 6 juin.


Vous avez atterri dans la musique par hasard ?
Oui, on faisait du théâtre de rue ensemble avant que Tryo nous propose d’enregistrer un disque et de partir en tournée avec eux. À la base, on n’est pas de bons musiciens. La Rue Ketanou, c’est comme des magiciens : on détourne l’attention des gens pour leur donner l’impression qu’on est musicalement très bons. La musique, c’est aussi le cœur qu’on y met dedans.

Vos projets solos respectifs, c'est un besoin pour vous?
C'est même vital pour La Rue Ketanou. C'est pour faire survivre La Rue Ketanou qu'on va vers d'autres rencontres. C'est une manière pour nous de mieux se retrouver. Quand on se retrouve, on partage nos histoires. Cet album-ci, c'est une histoire de retrouvailles, on a ramené ce qu'on avait chacun dans notre besace.

Todas las mujeres, Elle est belle, Derrière ses cheveux longs. C’est votre côté romantique ?
On est romantique à la manière de don Quichotte, avec tout ce côté idéaliste. Quand un homme est amoureux, il voit les femmes comme il a envie de les voir et pas comme elles sont réellement. On sublime les gens dans ces cas-là. Si on les voit tels qu’ils sont dès le départ, ça ne nous donne pas beaucoup de chemin à faire. Quelque fois, ça permet à un homme ou une femme, qui est vue idéalisée, d’évoluer, de grandir. Quand t’es romantique, tu es toujours dans la conquête.

Donc vous cachez votre infidélité derrière le romantisme…
L’infidélité fait partie du romantisme ! Ça n’empêche pas de vivre au jour le jour et de se laisser surprendre. Le romantisme, c’est la conquête, qu’elle soit unique ou multiple.

Maïlys Charlier

CONCOURS: http://www.dhnet.be/concours/larueketanou/

Les commentaires sont fermés.