Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2010

Indochine: un rêve qui dure depuis 30 ans

indo.jpgPari réussi pour Indochine au Stade de France samedi passé. L’attente était grande, le pari de taille et non sans risques mais Indochine a réussi sa bataille du Stade de France. Le groupe a fêté ses 30 ans en compagnie des Wampas et de Miss Kittin, deux premières parties prestigieuses qui annonçaient un show grandiose.


Et le public n’a pas été déçu. Les cinq écrans du Meteor Tour étaient présents, des ballons, des paillettes. Du beau monde dans les gradins avec PPDA, Patrick Bruel, Gad Elmaleh, Jean-Paul Rouve. De belles surprises aussi comme Tes yeux noirs avec Lou Sirkis à la guitare et Dimitri Bodiansky au saxophone. L’ancien membre d’Indochine était visiblement ému de se trouver là, à fêter les 30 ans de ce groupe qu’il a vu naître, avec son ami Nicola devant près de 80 000 personnes.

 

Indochine a présenté la plupart des morceaux de leur dernier opus, La République des Météors, mais a su combler le désir des fans de la première heure avec Monte Cristo, Salombo, Kao-Bang, Miss Paramount. Mais aussi 3ème sexe, 3 nuits par semaine et J’ai demandé à la lune. Un moment magique où tout le stade n’était que communion avec le leader du groupe, qui se tenait seul sur l’avancée. Difficile de retenir ses larmes quand, 30 ans après, tout un stade chante à l’unisson vos plus vieilles chansons.

 

Mais le moment qui restera gravé dans les mémoires des fans, c’est certainement She Night et Electrastar en acoustique. She Night qui n’avait plus été joué depuis Les Nuits Intimes en 2000. L’émotion était palpable et les larmes coulaient à flots pour la plupart des fans. Une jolie façon de remercier son "putain de public" d’être aussi fidèle.

 

Maïlys Charlier

 

Le message de Nicola à ses fans

20:19 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.