Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/07/2010

La télé italienne piégée par Muse

mu.jpgDominic Howard, le batteur, s’est fait passer pour Matthew Bellamy, le chanteur. Sur Internet, on peut voir l’une de vos prestations lors d’un show télé italien. Dominic le batteur s’y fait passer pour Matthew le chanteur. Et vice-versa. Et comme la présentatrice n’y a vu que du feu, c’est hilarant. Qui a eu cette idée saugrenue ?


“D’évidence, jouer en playback à la télévision, ce n’est pas quelque chose que nous apprécions. Au moins, on essaie d’avoir au minimum la voix en live. Mais cette fois-ci, ils n’ont pas accédé à notre demande. La nuit précédant le show, Matt s’est dit qu’on devait faire un changement, intervertir les musiciens. Nous l’avions déjà fait avant et j’avais remplacé Dom à la batterie, lui étant à la basse. Mais Matt a dit qu’il fallait peut-être aller un peu plus loin. C’était assez drôle car ils n’y ont vu que du feu. Cela prouve que l’on ne se prend pas au sérieux. En plus, je ne comprends pas la logique qu’il y a derrière : pourquoi prétendre que l’on joue live sur le plateau (ce qu’on est habitué à faire car c’est quand même ce que l’on fait quasiment tous les soirs) alors que ce n’est pas vrai ? Quel est le but de la manœuvre ? Je ne pige pas. La présentatrice ne s’est doutée de rien. Elle n’avait fait aucune recherche sur le groupe.”

Vous vous marrez toujours comme ça ?
“On se marre bien sur la route, il faut essayer de se détendre, de ne pas se prendre au sérieux. Les gens pensent peut-être que nous sommes mortellement sérieux, mais ce n’est pas le cas.”

Vous êtes toujours aussi liés qu’à vos débuts ?
“Ce groupe a déjà occupé la moitié de ma vie. On se connaît depuis qu’on a quinze ans. Nous sommes très proches les uns des autres, c’est comme une relation entre frères. Ces quinze dernières années, nous avons probablement passé plus de temps ensemble qu’avec nos familles. C’est important d’entretenir cette amitié. Je ne pourrais pas être dans un groupe avec des gens qui ne sont pas mes amis. Ce serait facile d’oublier que notre groupe a commencé comme un hobby entre potes. Il faut toujours s’en souvenir, toujours le ressentir comme ça. Cela devient différent quand tu prends ça comme un job, que tu es payé pour jouer. Mais tu ne dois pas oublier d’où tu viens.”

Vous pouvez expliquer votre réussite ?
“Je ne sais pas, mais je pense que certains groupes dégagent une alchimie. Ce n’est pas simplement une histoire de musique, mais aussi d’alchimie entre les membres. Et la façon dont nous jouons se complète bien. Nous avions tous les trois joué dans un groupe avant, mais quand nous avons commencé ensemble, nous avons tout de suite compris qu’il y avait quelque chose de spécial qui se passait. Que ça marchait mieux que dans n’importe quel groupe dans lequel nous étions. Ce n’est pas facile à expliquer mais je pense que tous les groupes qui durent le doivent un peu a cette alchimie particulière. D’autres groupes se séparent ou changent car ils n’ont pas notre passé, notre degré d’amitié.”

Basile Vellut

13:00 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.