Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/07/2010

La furie Van Jets

vanjets.jpgThe Van Jets étaient pour la deuxième fois sur la scène de Werchter en ouverture de la dernière journée du festival. Ce groupe flamand en est déjà à son deuxième opus et fait un carton en Flandre. Les Van Jets commencent doucement à arriver chez nous, avec leur Cat Fit Fury ! et leur rock puissant et mélodieux, alliant garage rock et pop.


Vous êtes à l’affiche de Werchter pour la seconde fois…

Oui, c’est vraiment important d’être à Werchter car on passe une grande partie du festival en promotion. Le public est aussi international que les groupes. On rencontre vraiment beaucoup de gens. Et tout ça en Belgique.

C’est difficile pour vous de percer en Wallonie ?

C’est très difficile de nous faire connaitre de l’autre coté du pays car il y a deux réseaux de radios différents. Pour notre premier album, on était numéro un pendant des semaines sur Studio Brussel. Alors que sur Pure Fm, on n’était même pas diffusé. Ghinzu et Girls in Hawaii sont des grands groupes en Wallonie et en France mais en Flandre, ça n’a pas du tout le même succès. C’est un problème de culture et de médias.

Comment s’est passé l’enregistrement de l’album avec Jon Gray (Editors, Infadels, The Kooks,…) à Londres ?

Il y a eu un très bon contact dès le début. On avait très envie de travailler avec lui car on voulait quelqu’un qui nous donne un son particulier. Il a été capable de retranscrire notre idée de l’album en studio. C’était indispensable pour nous de travailler avec un producteur étranger pour avoir une perspective différente pour le groupe.


Qu’est-ce qui fait la particularité des Van Jets ?

Au départ, on faisait du garage rock et petit à petit, on s’en est éloigné, notre musique est devenue plus pop, avec plus de mélodies. Les Van Jets c’est ça, un son gras avec pas mal de distorsions mélangées avec des mélodies pop.

Maïlys Charlier

14:56 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.