Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/07/2010

Nolwenn Leroy et son pays des merveilles

nolwenn.JPGL’ancienne "staracadémicienne" a démarré la tournée de son troisième album, Le Cheshire Cat et moi, en mars dernier. Album atypique et conceptuel – basé sur le roman de Lewis Carroll "Alice au pays des merveilles" -, Nolwenn quitte petit à petit le monde de la variété et se dévoile sur ce petit bijou signé Teitur. La Française était chez nous, aux Francofolies de Spa, le dimanche 25 juillet. L’occasion de revenir sur cette tournée et nous parler de ses projets.


Vous avez conçu vos costumes vous-même…

C’est ma mère qui a fait les chaussures. On s’est inspirée d’une paire de chaussures Alice qui a été faite par Nicholas Kirkwood. Ces chaussures étaient importables car très chargées donc j’ai voulu faire ma propre version. Nous avons été acheter une paire pas chère et on l’a décorée nous-mêmes. Ma mère a peint le damier sur le talon, elle y a rajouté des cartes à jouer, une clé, des perles. La robe m’a été inspirée par la marque anglaise Luella.

 

Sur scène, vous êtes entourée de musiciens multi-instrumentistes…
C’est fabuleux car je pars avec cinq musiciens et au niveau du son, j’ai la possibilité de faire plein de choses. Aussi bien avec Thomas Coeuriot qui joue de la harpe celtique et toutes les guitares possibles et imaginables. Mon batteur est très bon à la guitare aussi. D’ailleurs, il joue avec Alain Souchon en tant que guitariste. Mon pianiste joue de la trompette, du bugle. Ça permet de faire plein de choses.

 

Un quatrième album en préparation ?

Oui, j’ai décidé d’enchaîner car cet album-ci a une place particulière par rapport à mon parcours et dans ma carrière. C’est un album qui est très personnel. Je l’ai organisé toute seule. Il a eu un vrai succès auprès des médias et des critiques mais un succès commercial moindre par rapport à ce que j’ai pu faire auparavant. J’ai envie d’enchaîner tout de suite en espérant que les gens reviendront. Le suivant sera un projet un peu différent. Ça va être un projet concept, entre parenthèses, sur une thématique qui me tient à cœur depuis longtemps.

 

Vous ne pensez pas avoir gagné un autre public avec l’album Cheshire cat ?
Si, je suis en train de gagner un autre public. Mais j’ai aussi perdu beaucoup de gens. Je suis un peu entre deux. J’aime bien l’idée d’être un peu inclassable et de ne pas m’inscrire dans quelque chose. Pour l’instant, je suis en train de rentrer dans une certaine famille mais en même temps, je quitte l’autre famille. Donc certaines personnes de ce public là s’en vont. C’est une évolution logique par rapport à mon parcours et il fallait s’y attendre.

Maïlys Charlier



Commentaires

je suis assez d'accord avec ce qu'elle dit
elle est lucide cest bien

Écrit par : elodie | 28/07/2010

Les commentaires sont fermés.