Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/08/2010

Pony Pony Run Run, nouvelle révélation française

pprr.JPGAprès un passage remarqué aux Francofolies de Spa, le groupe français Pony Pony Run Run sera en concert au Brussels Summer Festival le vendredi 13 août, sur la même scène que Ghinzu et Vismets. Remarqué avec le titre "Hey You", c'est en 2009 que les Pony Pony Run Run sortent leur premier album: You need Pony Pony Run Run. Devenus les chouchous des Français, détrônant Phoenix, raflant la Victoire de la Musique "Révélation du public", le trio pop rock fait plus de concerts en France qu'Olivia Ruiz (qui remportait la palme jusqu'à présent).


Pourquoi un nom de groupe pareil ?

On ne sait pas trop d’où il sort. Le but c’était de répéter deux fois le même nom. Mais c’est très drôle car personne ne sait vraiment comment le dire et chaque pays le prononce différemment. Et parfois c’est assez marrant !

 

C’est sur Canal + qu’on vous a découvert ?
Non, Canal + a donné un coup de projecteur sur un groupe qui sortait de nulle part. Mais le groupe a cinq ans d’existence. On a passé trois ans à se débrouiller avec des démos, sur Myspace, à faire plein de concerts partout. Un label nous a trouvés via Internet et nous a proposé un album. Quand l’album est sorti, on a décidé que le premier single serait "Hey You". On a été en contact avec Canal + au même moment et ils ont pris "Hey You" pour le Grand Journal. En même temps, les radios ont commencé à le jouer en France. Ça a donné un petit coup d’accélérateur. C’était un petit plus non négligeable. Ça fait plaisir de voir que de gros médias comme Canal + prennent encore le risque de prendre un groupe qui n’est pas encore connu et sort tout juste son premier album.

 

Les Victoires de la Musique vous vivez ça comment ?

C’est important pour nous, surtout qu’on ne s’y attendait pas du tout. C’est assez exceptionnel car les Victoires sont réservées aux gens qui font de la variété pas à des groupes comme nous qui faisons de la pop anglo-saxonne. C’était la victoire révélation du public, ce qui était d’autant plus important pour nous.

 

Electro rock, power pop, soft rock,…C’est quoi finalement Pony Pony Run Run ?
C’est de la pop. Avec un peu de rock, un peu d’électro, un peu de tout. Mais vraiment de la pop. Il y a des synthés mais ils ne sont pas là pour faire des effets. Pour nous, c’est pop-rock au sens moderne du terme.

 

Après trois ans de tournée, vous êtes à l’aise sur scène avec ce premier album ?

On n’est jamais à l’aise. Avec cet album, on a dû réadapter tous nos morceaux. C’est comme si on recommençait à zéro. Chaque morceau est différent suivant la scène sur laquelle on se trouve. On découvre toujours quelque chose. Ça ne fait que depuis quelques mois que ça devient un peu plus naturel pour nous. Au début, c’était difficile car nous sommes très perfectionnistes donc nos envies dépassent souvent nos capacités techniques. Puis c’était la première fois qu’on faisait des concerts en fonction d’un album. C’était nouveau pour nous cette approche là.

 

 

Maïlys Charlier

 

Le 13 août au Brussels Summer Festival, Place des Palais

www.bsf.be

 

15:30 Publié dans BSF | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.