Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/08/2010

BSF : saturation sur la Place des Palais

pic.jpgBanco pour le Brussels Summer Festival mais fausse note pour Ghinzu ce vendredi. Le “pass 10 jours” annoncé complet vendredi matin, les tickets d’un jour se sont rapidement vendus en ce premier soir de BSF. C’est que chaque groupe avait son lot de fans, venus en nombre applaudir, tour à tour, les Bruxellois Vismets, les Français Pony Pony Run Run et, pour clôturer cette première soirée, d’autres Bruxellois, plus connus : Ghinzu.


Côté organisation, on est vite débordé. Il fallait faire la file partout : aux tickets, à l’entrée, aux tickets boissons, au bar, aux toilettes, pour arriver à la scène et pour en sortir. Un vrai calvaire; compréhensible donc que certaines personnes agacées en perdent leur politesse. À l’arrivée de Ghinzu, le résultat est le même : dans les moindres recoins de la Place des Palais, nous voilà compressés comme des sardines. De plus, l’infrastructure n’est pas vraiment adaptée pour cette masse de gens. Un seul stand tickets boissons, deux bars dans le fond de la Place. Un peu insuffisant ! Côté météo, la chance est là puisque, mis à part quatre petites gouttes à l’ouverture des portes, la pluie n’a pas montré le bout de son nez.

Mais pour l’heure, voici venu le concert de Vismets, les jeunes bruxellois, qui présentaient leur premier album Gürü Voodoo. Et l’on sentait Dan Klein, le chanteur, très à l’aise, sautant sur la scène et venant jouer avec plaisir avec les fans du premier rang. Si l’ambiance n’est pas encore à son comble et la foule pas encore compacte, à l’arrivée de Pony Pony Run Run, on se resserre et on s’agite encore plus. Si les premiers rangs étaient remplis de jeunes adolescentes hystériques, les plus âgés se sont aussi lâchés quand les premières notes de Hey You sont lancées.

C’est à 22h pile que Ghinzu entre en scène devant une assemblée attentive, impatiente et bien remplie. Si le concert démarre sans fausses notes avec Mother Allegra et Mirror Mirror, c’est pour mieux en faire par après avec Do you read me, The end of the world, et Mine. Les Bruxellois terminaient là leur tournée et le concert avait comme un goût de trop. Guitares mal accordées, fausses notes à répétitions, voix mal ajustée, musiciens pas coordonnés. L’on notera quand même la réussite d’High Voltage Queen et de Cold Love, mais ce n’est pas au Brussels Summer Festival que Ghinzu aura donné le meilleur de lui-même. Et comme le disait si bien John Stargasm : “Désolé, nous ne sommes pas parfaits !” Pour la suite des festivités, la Place des Palais continue d’accueillir du beau monde avec Roger Hodgson (Supertramp), Charlie Winston, Puggy, Micky Green, Gotan Project, Renan Luce et BB Brunes jusqu’à lundi soir.

Maïlys Charlier

11:24 Publié dans BSF | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.