Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/08/2010

Il a de nouveau plu: supertrampé

roger.jpgRoger Hodgson, ex-leader de Supertramp, a mis la place des Palais dans sa poche, malgré les averses. Take The Long Way Home donnait le ton; le sexagénaire revisitera les compositions qu’il a fournies à Supertramp. Roger, alternant piano, clavier et guitare acoustique, est accompagné du Canadien Aaron McDonald, aux sax soprano, alto, ténor ou aux claviers. Des… arbustes garnissent le reste de la grande scène.


Ce devait être un des grands moments de cette 9e édition du Brussels Summer Festival; et ce le fut. Roger Hodgson fut simplement parfait, ralliant à sa cause tant les jeunes fans de Puggy et de Charlie Winston que les siens, un peu plus âgés. Entre les chansons, Hodgson ne déteste pas bavarder, en français et en anglais, pour signaler qu’il a fait un saut de puce depuis la Floride juste pour venir se produire à Bruxelles, qu’il a adoré le set de Charlie Winston et qu’il va retracer une partie de sa vie en chansons “en espérant que, pour vous aussi, cela rappellera une partie de votre vie. Wow ! Vous aimez mon français charmant…” Ou comment se mettre le public dans la poche vite fait.

Et c’est parti pour Give a Little Bit , Hide in Your Shell , Lovers in The Wind ou encore Breakfast in America et The Logical Song . Les absences de batterie ou de guitare électrique ne se font pas ressentir. À quoi pouvaient donc bien s’occuper les autres membres de Supertramp à l’époque ? La prestation est tout à coup perturbée par quelques gouttes de pluie, juste après la chanson la plus personnelle que Roger dit avoir composée, Lord is it Mine . Toujours souriant, il lance : “Pourtant, It’s Raining Again, ce n’est pas maintenant.” Sans deux pannes électriques durant le concert de Winston qui ont retardé la programmation, la drache et ce tube-là seraient pourtant tombés en même temps.

Les perles s’accumulent toujours : Don’t Leave me Now , Dreamer ou le bijou Fool’s Overture . En rappel, School et It’s Raining Again . “J’espère revenir encore et encore ici.” Quand tu veux, Roger.

Jean Bernard

13:31 Publié dans BSF | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.