Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2010

Skunk Anansie se dévoile

skunk.jpgQue serait Skunk Anansie sans l’irrésistible Deborah Dyer (alias Skin), chanteuse à la voix d’or, et Richard Lewis (alias Cass), le bassiste que nous avons rencontrés à Bruxelles pour parler d’un nouvel album – le quatrième – qui n’avait rien d’évident il y a encore quelques années ? Car, en 2001, les quatre Anglais décidaient de se séparer.


Depuis, ils ne sont pas pour autant restés les bras croisés. Skin nous raconte : “J’ai fait deux albums solos et du djeing, Ace (NdlR : le guitariste) a produit plus de quatorze albums pour d’autres artistes et a enseigné la musique à des enfants. Mark  (NdlR : le batteur) a participé à l’ EnduroAfrica, une course caritative à vélo.”

Cass ne peut pas être en reste : “Je me suis occupé d’autres artistes et j’ai aussi produit des albums, vous voyez, nous sommes toujours restés dans le milieu musical.” Mais alors, pourquoi enregistrer un nouvel album maintenant ? C’est Skin qui prend la parole : “Cass tournait toujours autour de nous, vous savez, même si le groupe a  splitté, nous sommes restés amis ! Lorsque notre maison de disques a sorti notre best of, nous nous sommes investis et nous avons eu envie d’enregistrer trois nouveaux titres. C’était tellement facile pour nous, nous avons donc réalisé que nous pouvions enregistrer un autre album et encore, et encore !”

Les retrouvailles se sont passées dans la bonne humeur. Skin raconte : “Travailler ensemble fut très facile, nous savions que nous voulions faire quelque chose ensemble. Nous avons beaucoup jammé ensemble, nous avons créé chaque chanson ensemble, en écoutant les avis et les envies de chacun. Nous poursuivions tous le même but, ce qui nous a permis de faire des sessions très productives, nous avons écrit quinze titres, enregistré quatorze et gardé les douze meilleurs.”

Un album qui est porté par le single My Ugly Boy. “Cet album est très introspectif, analyse la chanteuse. Nous avons retrouvé cette synergie entre nous et c’est ce que veut dire le titre, d’ailleurs. L’album parle d’amour, de sentiments. Nous n’avons pas vraiment réfléchi autour d’un thème mais celui-ci est sorti comme ça. Nous racontons des histoires qui nous sont réellement arrivées. C’est vraiment un album très intime.”

Skunk Anansie a produit l’album. “Nous avons acquis beaucoup d’expérience durant ces années”, explique Skin. “Nous avions vraiment envie d’être les seuls maîtres à bord pour la production.” Le groupe est très présent sur internet. “C’est important pour nous, raconte Skin. Cela nous permet d’être vus par des millions de personnes, c’est génial même si j’insiste sur le fait qu’un groupe doit être vu en live !”

Si beaucoup de groupes des années 90 (Morcheeba, Soundgarden, The Cranberries…) ont annoncé leur reformation via le Net, Skin explique que le retour de son groupe n’est pas un coup de marketing. “Les gens avaient vraiment envie que ces groupes se reforment et puis votre groupe est toujours votre premier amour, donc ça me semble normal qu’après des expériences solos, ces groupes se reforment !”

Le groupe a déjà joué 36 fois cet été. Il prépare sa tournée européenne et sera chez nous en février. “Nous sommes affamés, nous avons vraiment envie de défendre cet album sur scène !” concluent en chœur Skin et Cass!

G.V.

Les commentaires sont fermés.