Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/10/2010

Spectaculaire MGMT

mgmt.jpgC'est avec quelques appréhensions que l'on se dirige au concert de MGMT ce dimanche soir. En effet, leur réputation ne les précédait pas. En tout cas, lors de leur premier album Oracular Spectacular. A l'AB, ce soir, ils présentent le deuxième opus: Congratulations. On leur laisse donc le bénéfice du doute et on s'installe. Si on s'attend à voir du fluo et du bizarre dans tous les sens c'est raté! MGMT a laissé tomber le bandeau, les tennis et les tenues carrément tape-à-l'oeil. Mis à part quelques vidéos incompréhensibles, c'est la sobriété qui est au menu de ce second album. Le projet est moins ovni et la timidité d'Andrew, le chanteur, se laisse moins ressentir pendant le show. C'est même quelqu'un d'ouvert, d'heureux et de communicatif que l'on va découvrir tout au long de la soirée. Les MGMT ont changé et c'est tant mieux!


La setlist est brillante, elle aussi, allant progressivement et permettant au public de se chauffer - bien qu'il soit déjà très en forme dès le début. Weekend Wars, It's working, The Youth, Flash Delirium. Et là, on tend déjà vers un concert exceptionnel avec Electric Feel. La foule devient hystérique, offrant ce qu'elle peut à Andrew et Ben. Des confettis par-ci, des hurlements par-là, un sein par-ci, un petit mot par-là. Mais il faudra encore attendre trois chansons avant que le public ne devienne complètement incontrôlable, pour le plus grand plaisir du groupe qui n'arrête pas de sourire, de remercier chaleureusement cet AB encore une fois incroyable. Vient le moment de Time to pretend. Et c'est parti pour une dizaine de morceaux où la tension est à son comble, le public ne lâche pas le groupe et celui-ci le titille toujours un peu plus.

Jusqu'au moment invraisemblable de Kids. Andrew laisse tomber sa guitare, Ben son clavier, micros en main, ils se font face. Les fans ont compris, c'est l'heure de Kids! Et c'est donc dans l'euphorie générale que les deux amis vont entonner les premières phrases de Kids. Jusque là rien d'anormal. Ensuite les deux new-yorkais se font une bataille de peau de banane. Enfin, dans un moment d'incrédulité, sous nos yeux interrogateurs, Andrew va chercher une assiette de fruits. Et là, chose que personne ne comprend encore aujourd'hui, le groupe décide de descendre dans la foule et distribuer des fruits. Avocats, bananes, pommes, raisins,... Si personne ne comprenait la signification du geste, tout le monde se battait pour en recevoir un...de la main d'Andrew. Forcément. MGMT, des garçons décidément à part!

Impossible après un coup pareil de faire baisser la pression. L'AB sera électrique (et même plus), jusqu'au bout du show, qui se terminera avec Brian Eno dans un final psyché et légèrement improvisé, à l'image du groupe qui s'en ira le sourire aux lèvres, des étoiles plein les yeux.

Maïlys Charlier

16:14 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.