Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/11/2010

Vampire Weekend n'a pas mordu assez fort!

VampireWeekend08.jpgEn concert ce mardi soir à l'AB, les Vampire Weekend étaient attendus par une foule aux abois. L'on a rarement vu une AB si remplie. Et quand le groupe monte sur scène aux alentours de 21h, c'est l'euphorie. Le public est remonté, les applaudissements ne cessent pas et les cris encore moins. Ce qui est pour le moins étonnant vu la faible performance du groupe. Si musicalement, il n'y a rien à reprocher aux New-Yorkais, le côté scénique laisse à désirer. Il n'y a pas grand chose à voir et le groupe n'est pas très loquace, voir pas du tout.


Il faudra attendre un bon trois quarts d'heure avant de pouvoir entendre les premiers mots d'Ezra, le chanteur. Holiday, I stand corrected, A-Punk, One (Blake's got a new face), Cape Cod Kwassa Kwassa, Oxford Comma,... La majeure partie de leurs tubes y passent. Car Vampire Weekend, c'est ça: une véritable machine à tubes. Et pour l'heure, c'est le public qui tire le groupe, l'entraînant dans son énergie folle plutôt que l'inverse. Il faudra attendre une bonne demi-heure et Cousins pour que le groupe se réveille et envoie quelque chose d'intéressant sur scène.

Si le batteur semble monté sur ressort et le bassiste intrigue avec ses quelques jeux de jambes et ses petites danses hors du commun, Ezra est statique et communique très peu - pour ainsi dire jamais - avec son public. Sans les morceaux ensoleillés et énergiques du groupe, le concert n'aurait été qu'un long ennui et le public pas aussi démonté. Mais à Werchter, sous une plaine brûlante, assis dans l'herbe avec quelques amis, Vampire Weekend est plus agréable à voir en concert qu'en plein hiver, un mardi soir, à l'Ancienne Belgique. Le groupe n'offre pas beaucoup d'actions et les morceaux sont joués tels qu'on les connaît sur les disques.

Après une heure de concert, c'est déjà le rappel. Le public hurle pour le retour du groupe. Qui décide enfin de remercier son public et de leur donner rendez-vous dans quelques années: "On ne reviendra pas avant quelques années mais on vous promet qu'on va faire un troisième album". Et Vampire Weekend décide de clôturer un concert sympathique mais loin d'être extraordinaire avec Walcott.

Maïlys Charlier

12:07 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

à 99% d'acc avec toi, j'écoute VP à longueur de journée et attendais de ce concert qu'il m'emporte d'avantage mais j'ai simplement écouté ma playlist avec qq décibels en plus.

Par contre, point de vue scéno, j'ai bien aimé l'absence de "chichi" et un décor très light. Quelques effets hypnotiques m'ont désincarcéré les globes des orbites, ca m'a amusé... Mais ca ne m'a pas fait oublier les 5 débiles apprenties photographes qui ont passé le concert leur iPhone en main.

Je ne retournerai pas voir le groupe, sauf s'ils venaient à jouer dans une mini salle qui offrirait autre chose que la froideur d'une "grande" scène

Écrit par : Julien | 18/11/2010

Merveilleux article ! C'est le type d'informations qui sont censés être partagées à travers l'internet. Venez et discuter sur mon site. Merci =)

Écrit par : trouver maxosize | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.