Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/12/2010

Les grandes ambitions du tout nouveau Brussels Tour

vismets3.jpgVismets, premier de cordée pour une tournée de trois concerts en une soirée dans autant de bars bruxellois. Un soir, un groupe, trois concerts, trois bars. Tel est le concept ambitieux lancé par l’équipe du Brussels Tour : Nicolas et Arnaud, deux amis, qui, un soir de beuverie, ont lancé cette idée folle. Et pour leur première édition ce vendredi 3 décembre, quoi de mieux que d’inviter un groupe purement bruxellois : les Vismets !


“L’idée, c’était de dynamiser Bruxelles. De faire vivre trois lieux dans un concept hors du commun”, expliquent les organisateurs. Si l’idée du premier est lancée, la suite est déjà programmée pour le 11 mars 2011 avec deux groupes, six lieux, six concerts le même soir. Mai, septembre, décembre, le concept grandit encore, les groupes se multiplient et les bars seront nombreux à participer au projet. “La suite, c’est de monter à six lieux, puis neuf, puis douze. Plusieurs groupes feront plusieurs circuits différents. On veut éveiller des lieux bruxellois avec des groupes déjà réputés. Notre objectif 2011, c’est d’avoir douze lieux, ce qui veut dire quatre bus, quatre groupes et tout ça le même soir.”

Après le Bar du Matin , le Belga et The Marquee, ce sera au tour du Tavernier, du Café Maison du Peuple et du Café Central de se joindre au projet. La prochaine date est déjà quasi finalisée et les deux organisateurs évoquent les noms de My Little Cheap Dictaphone et de Selah Sue. Un groupe francophone et un groupe flamand pour un vrai melting-pot à la Bruxelloise. “On a intérêt à prendre un groupe néerlandophone. C’est la capitale, on ne veut pas rester cloisonné avec des groupes wallons. Si on arrive à mixer les deux communautés, c’est plutôt positif.”

Mais trois lieux d’une capacité de 300 personnes pour un groupe comme les Vismets, est-ce réaliste ? “Pour pouvoir gérer le flux de personnes, on joue uniquement avec un système de bracelet. Des pass sont distribués sur place, le jour même du concert.” Cent bracelets par bar seront distribués le matin même du concert, reste à parier qu’il y aura une file inhabituelle devant le Bar du Matin, le Belga et The Marquee ce vendredi matin ! Ça, c’est pour le côté gratuit de l’événement. Pour être ultra VIP et sillonné la ville dans un bus anglais avec le groupe (et boissons à volonté) pour assister aux trois concerts, il faudra payer 30 €. “Pour cette édition, les 50 places se sont vendues très rapidement. On voulait ce côté VIP dans des endroits très intimistes”, explique Nicolas. Et si Vismets ouvre le bal, ce n’est pas un hasard.

Outre le fait que leur nom évoque particulièrement Bruxelles, les Vismets représentent symboliquement le Brussels Tour comme nous l’explique Arnaud : “Vismets, c’est un clin d’œil sale gamin de la rue à Bruxelles. En plus, c’est un groupe qui rentre bien dans la dynamique de jouer dans l’urgence. On a besoin de groupe rock ‘n roll capable de se calquer à tous types de milieu. Qui est capable de se brancher en dix minutes, jouer son concert de trente minutes et repartir pour le suivant”. Les Vismets joueront donc dans ce bordel organisé dès 20 h au Bar du Matin, ensuite direction Café Belga, pour terminer au Marquee, en beauté avec un DJ set.

Maïlys Charlier

13:55 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.