Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/12/2010

Edwyn Collins: “J’ai pris assez de pilules”

edwyn.jpgLe 20 février 2005, sa dévouée épouse Grace Maxwell (qui le secondera tout au long de l’interview quand il cherchera ses mots) ignorait en rentrant chez elle la funeste découverte qu’elle ferait dans son salon, là exactement où gisait son mari, Edwyn Collins, foudroyé par une attaque. Un AVC qui le tiendra entre la vie et la mort pendant cinq jours. Une nouvelle hémorragie cérébrale le clouera véritablement, les médecins diagnostiquant à sa femme qu’il ne restait que quelques heures à vivre à l’auteur du tube A Girl Like You. Ce soir, à l’Ancienne Belgique, Edwyn Collins relèvera un fameux défi, lui qui reste tout de même amoindri (élocution difficile, mobilité diminuée,…).


La scène vous a aidé à guérir ?
“Oui. J’avais besoin de remonter sur scène. Par exemple, j’aime chanter, c’est une expérience qui me rend vraiment heureux. C’est ma vie, la musique. Et remonter sur scène, ça a été mon combat. Un vieux copain journaliste m’a demandé récemment si j’aurais été content de rester en vie, simplement, si je n’avais pas pu faire de la musique. Je lui ai répondu que non, ça n’aurait pas été assez. Je voulais retrouver mes chansons. Quand j’étais à l’hôpital, j’essayais d’être positif, mais c’était difficile, parce que j’étais vraiment triste. Mais aujourd’hui, j’ai l’impression que c’était il y a longtemps, que j’ai continué d’avancer.”

Ce n’est pas plus difficile de chanter des titres rapides sur scène ?
“Non. Et puis, le groupe aime ça aussi. Mon spectacle est vraiment bien, je suis béni d’avoir à mes côtés d’aussi bons musiciens. J’aime les choses directes, optimistes, l’énergie, les titres rapides. Cet album est celui qui ressemble le plus à ce que j’ai fait à mes débuts. Losing sleep est un disque sur lequel je suis plus concentré sur les mots, sur leur signification, sur les sujets. C’est un album rock’n’roll.”

Votre médecin vous a autorisé à faire cette tournée ?
“Nous n’avons plus de docteurs dans notre vie, c’est fini. J’ai pris assez de pilules – surtout pour la tension artérielle – pendant suffisamment longtemps. Je n’en veux plus. J’ai choisi d’être occupé, aujourd’hui. Cela me fait me sentir mieux. On me dit que je dois me reposer, mais ça ne me va pas, je ne suis pas comme ça.”

Vous vous voyez toujours faire de la musique dans dix ans ?
“Oui, pourquoi pas ? (NdlR : sa femme ajoute qu’il n’est pas ces p… de Rolling Stones). Leonard Cohen fait toujours de la scène.”

Basile Vellut

Les commentaires sont fermés.