Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/01/2011

La "famille" Freaksville vous donne rendez-vous au Bota

MMM-2010_03.jpgMiam Monster Miam présentera son dernier album au Botanique, le 19 janvier prochain. La nuit Freaksville. Non, ce n’est pas une soirée halloween. C’est l’anniversaire du label de Miam Monster Miam. Cinq ans déjà, de musique, de concerts, de découvertes. A l’origine de cette maison de disques créé en 2006 : Benjamin Schoos, chanteur, auteur, compositeur, illustrateur, chroniqueur,…


"Quand on fait de la musique en Belgique, on est obligé de s’orienter vers d’autres choses. J’ai eu l’occasion d’être chroniqueur au Jeu des dictionnaires, je dessine depuis de nombreuses années. Pour vivre de son art en Belgique, il faut être pluridisciplinaire. Pour Freaksville, on a eu la chance d’avoir Jacques Duvall et Lio pour lancer le label." Lio avec qui Benjamin avait déjà collaboré pour le projet Phantom. Phantom dont il ne reste que les Loved Drones avec qui Miam Monster Miam a enregistré sa femme plastique.

Une soirée qui sera l’occasion de présenter le onzième opus de Miam Monster Miam, La femme plastique. Il partagera l’affiche avec Marc Morgan, qui y présentera également son futur album et Laetitia Sadier, du cultissime groupe anglais Stereolab. "Autour de ces trois concerts, il y aura tous les gens qui ont collaborés avec le label comme Mademoiselle Nineteen, Charles Blistin (ex-Tellers), Jacques Duvall,… Comme Freaksville est né de rencontres, ça fait un peu famille."

Le nouvel album de Miam Monster Miam a déjà fait parler de lui et son clip fantasmagorique Charleroi 2035 a déferlé la chronique. "J’avais envie depuis longtemps de faire un truc d’action à la John Carpenter. Une fiction à l’Américaine avec comme thème Charleroi, mais un Charleroi du futur que je délivre d’une secte maléfique."

Mais La femme plastique, c’est surtout un disque de collaboration avec, entre autres, Jacques Duvall, Daniel Offerman (Girls in Hawaii, Hallo Kosmo,…)…et le regretté Marc Moulin. "Marc et moi, on avait eu une idée de projet musical ensemble. Malheureusement, on n’a pas pu la concrétiser, il est parti avant. De ce projet, il reste un morceau qui est sur l’album." Un album où l’on trouve des reprises : "Une reprise de La Variété, un groupe des années 90 avec Rudy Leonet et Bernard Dobbeleere. Et une de France Gall, L’ordinateur dernier cri, car cette chanson est toujours actuelle, les rencontres par ordinateur c’est plutôt fréquent à notre époque !"

Maïlys Charlier


Freaksville Night, le 19 janvier à la Rotonde
www.botanique.be
02 / 218.37.32

18:57 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.