Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/02/2011

Un accueil National

national.jpgCe mardi soir, The National tentait de dompter notre si difficile Forest National. Et si les problèmes de sons étaient évidents au début du concert, les New Yorkais ont finalement maîtrisé Forest de manière magistrale. Après leur triomphe à l'Ancienne Belgique en novembre dernier, le groupe n'a pas eu beaucoup de peine à remplir Forest. Il faut dire aussi que la salle, pleine à craquer, était acquise dès le départ.


Dommage donc de commencer le show sur de si mauvaises bases techniques avec Anyone's ghost. C'est sans compter sur les excellents musiciens, parvenant petit à petit à trouver leurs marques et domptant Forest National et ses difficultés sonores au fur et à mesure du concert. Et le public ne démordra pas une seule seconde, charmé par le chanteur, Matt Berninger, et sa voix de velours. Une voix qui se marie parfaitement avec les cuivres qui feront des merveilles sur plusieurs morceaux.

Les acclamations incessantes de la fosse étoufferont les quelques petits couacs de Fake Empire. Et c'est tant mieux! Mais c'est au rappel que le groupe étonnera le plus avec Abel tout d'abord. Le chanteur décide de faire un bain de foule et de chanter le morceau aux quatre coins de la salle. Sans que sa voix ne défaille une seule fois. Chapeau l'artiste! C'est devant une salle totalement silencieuse que The National terminera son concert... a cappella avec Vanderlyle Crybaby Geeks. Exercice difficile, voir carrément périlleux que le groupe réussira sans aucun problème.

On ne s'inquiétera donc pas pour Werchter, où The National brillera le 3 juillet prochain.

M.C.

12:04 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.