Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/03/2011

Yvette, Françoise et les autres

dore.jpgDes collaborations musicales et bien plus… En dépit des multiples collaborations sur BichonDominique A, Philippe Katerine, Armand Mélies –, Julien Doré parvient à la prouesse de donner à penser qu’il a tout fait tout seul tant les différents univers se fondent les uns dans les autres.


Je ne voulais pas trop de monde sur cet album. J’ai commencé à bosser avec Armand sur Glenn Close, puis sont arrivés Dominique avec L’été summer et Philippe Katerine avec Homosexuel. Sans le savoir, le sujet traité, la tonalité des morceaux et presque les mots utilisés collaient ! C’était extrêmement lié à ce que moi j’étais en train d’écrire au même moment mais eux ne pouvaient évidemment pas le savoir ! Ils racontaient l’amour d’une façon liée.

Parmi les autres rencontres qui lui font chaud au cœur, il y a celles de quelques femmes : Françoise Hardy et Yvette Horner. “Je ne me pose pas la question des générations ou de la famille ”, concède-t-il, un peu agacé. “C’est pesant, cette histoire ! Si même dans l’art on doit correspondre aux codes de ce qui est fini, on ne fait plus rien ! Moi, j’ai des images de Françoise Hardy dans ma tête. Ou d’Yvette Horner sur le Tour de France quand j’étais petit. Quand on parle musique, on se rend compte que nos mots, nos bouches disent la même chose. Quand la rencontre se fait, on se rend compte qu’elle est on ne peut plus logique… Pourquoi aujourd’hui on ne s’amuserait pas à se rencontrer dans la différence de parcours, d’âge ? J’ai toujours fonctionné comme ça, je suis rassuré par l’idée des femmes.”

 

 

I. M.

Julien Doré, Bichon , Sony

Les commentaires sont fermés.