Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/03/2011

Les adieux émouvants de Faithless

faithless.jpgFaithless et son public ne faisaient qu’un, ce samedi, à Tour&Taxis. Si les Pias Nites de ce samedi s’ouvraient avec Kid Noize, nombreux étaient ceux qui venaient uniquement pour voir Faithless. Pour preuve, les embouteillages monstres qui commençaient dès la place Rogier aux alentours de 20 h. Une grande partie du public aura donc raté les premiers instants du dernier concert de Faithless. Espérons pour ceux-là qu’ils soient arrivés à temps pour le cinquième morceau : le désormais culte God is a DJ .


La réputation live du groupe électro n’étant plus à faire, le hall de Tour&Taxis était plein à craquer. Des fans de tous âges se sont donné rendez-vous pour rendre un dernier hommage à Faithless, le groupe ayant annoncé sa séparation. Veste noire sur torse nu, Maxi Jazz était en forme olympique pour sa dernière prestation. Loquace, le chanteur n’en finissait plus de remercier son public. Dès le début du concert, il s’en va serrer quelques mains aux fidèles du premier rang. Seul Sister Bliss paraissait boudeuse et contrastait avec la bonne humeur de son comparse.

Dès le second morceau, Faithless parvient à faire jumper toute la salle. Impressionnante communion face au groupe culte. Mass destruction, Not going home, Sun to me … Des tubes qui créent une véritable folie dans la salle. Le chanteur fait tomber la veste et jump avec son public. Quand vient le moment d’Insomnia , c’est l’hystérie. C’est donc avec beaucoup d’émotion qu’il remerciera une fois de plus Bruxelles.

C’est déjà l’heure du rappel, Faithless revient avec l’énorme tube We come one qu’il prolonge à l’envi. Pour s’en aller avec ces quelques mots : “Je voudrais vous remercier pour tout. On devient trop vieux pour ça mais merci pour tout ce que vous nous avez donné.” Maxi Jazz et sa bande s’en vont sous les acclamations. Faithless tire sa révérence sur un excellent dernier concert.

Maïlys Charlier

10:38 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.