Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/04/2011

Das Pop: “L’enfer ? Remplir dix fois le Sportpaleis comme Clouseau”

das pop.jpgLe groupe existe depuis maintenant treize ans. Bien sûr, Bent Van Looy commet encore quelques fautes quand il s’exprime en français, mais le Gantois se débrouille plus que bien. De quoi lui donner des envies ? “C’est possible, mais je ne me sens pas assez à l’aise pour écrire des poésies, des paroles en français. Il faut vraiment connaître la langue. Je me sens vraiment à l’aise en anglais. Et plus en allemand qu’en français, mais ça va peut-être changer.”


Le chanteur de Das Pop balaie d’un revers de la main l’idée de chanter dans la langue de Rammstein. “On a déjà chanté en allemand mais l’univers de la pop est anglais. La langue française, ça ne me donne pas envie de chanter de la pop ou du rock’n’roll.”
Pas question pour autant de se produire dans sa langue maternelle. “Certainement pas. J’aime bien voyager et quand tu chantes en néerlandais, tu ne peux aller qu’à Amsterdam. Ce que je fais déjà.”

Clouseau, par exemple, s’épanouit en remplissant dix fois le Sportpaleis mais cette perspective effraie Bent Van Looy plutôt qu’elle l’enthousiasme. “Ça ne m’intéresse pas du tout. Ce serait l’enfer, je pense. J’ai vraiment besoin de voyager, de trouver des choses que je ne connaissais pas avant, de découvrir des gens, des lieux. Ce que j’aime, c’est l’inverse que de faire dix fois le Sportpaleis et ne rien faire le reste de l’année; c’est ce que je veux.”

Dans le même ordre d’idées, Das Pop ne revendique pas sa belgitude. “On a réussi à être ni flamand, ni belge, ni même européen. On essaie d’éviter ces étiquettes qui ne servent à rien. Notre son n’est pas belge, et encore moins flamand. La langue de la pop est par définition internationale. En tout cas, si c’est bien fait.”

En 1998, Things to Come est devenu Das Pop. Treize ans, cela commence à faire un bail. “On ne connaît que ça, depuis qu’on a seize ans. Pour nous, jouer ensemble est la situation la plus naturelle. Mais en dehors de la musique, je peins, j’écris des trucs pour Humo. Toutefois, la base, ce sera toujours la musique.”

B. Vt.

17:12 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.