Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/04/2011

Remise en question pour IAMX

iamx.jpgChris Corner et sa bande reviennent pour un quatrième album, Volatile Times. À bientôt quarante ans, le leader d’IAMX se pose des questions sur le monde, son évolution et son cycle répétitif. Ça donne Volatile Times, un quatrième album un peu décevant mais toujours innovateur. Un album qui s’écoute mieux en live que sur disque. Avec tout de même quelques beaux titres comme Music People, Volatile Times ou encore Dance With Me. Un dernier album avant une longue pause pour IAMX. Chris Corner s’explique.


De quoi parlez-vous sur Volatile Times ?
“Du sentiment que rien ne change. Je pourrais chanter la même chose dans cent ans. D’un côté, c’est humainement rassurant et, de l’autre, c’est totalement oppressant et frustrant. Quand j’ai fini Kingdom of welcome addiction, j’étais un peu perdu. Je me posais beaucoup de questions. J’avais besoin d’écrire des choses qui me permettaient de me reconnecter avec le monde actuel ou du moins ce qu’il signifie pour moi. C’était un disque vraiment difficile à faire parce qu’il était réel, il n’y avait pas d’échappatoire possible. C’est pour ça que j’ai besoin de faire une pause.”

Vous dites ne pas avoir l’impression de faire partie de ce monde-ci. À quelle période du temps auriez-vous voulu vivre ?
“Probablement à la Renaissance. Ou au 19e siècle, au moment des libres-penseurs comme Oscar Wilde et Henry James Byron. Le problème, c’est qu’après ce genre de période révolutionnaire intellectuellement parlant, il y a une période plus barbare où l’on redevient conservateur. Je pense que c’est juste la nature humaine qui est comme ça…”

Volatile Times est totalement différent de Kiss + Swallow…
“Je suis quelqu’un de très impatient avec moi-même. Je m’ennuie très vite de moi, j’ai besoin d’avoir des défis. Je ne suis jamais satisfait de ce que je fais, c’est pourquoi chaque album est si différent l’un de l’autre.”

Vous n’écoutez pas de musique ?
“Non, je n’écoute pas de musique moderne. J’écoute de la musique classique uniquement. Je me suis rendu compte que, pour produire sa propre musique, il valait mieux ne pas écouter d’autres musiques. Ça peut paraître arrogant mais je ne veux pas être influencé par la musique d’autrui. Je ne veux pas douter de ce que je fais. C’est pour ça que je préfère regarder énormément de films plutôt qu’écouter de la musique.”

Quelles sont vos envies après cet album ?
“J’aimerais bien être simplement un musicien d’un autre groupe. Ne plus être producteur pendant un moment. Juste jouer d’un instrument et retrouver les joies de la musique. Être dans le groupe de quelqu’un d’autre sans avoir de responsabilités. Faire une pause avec IAMX.”

Des projets de cinéma ?
“J’ai une idée pour un film, j’ai un scénario en tête mais je préfère ne pas le dévoiler ! Ce sera chez moi, à Berlin. Et ça sera avec l’équipe d’IAMX.”

Interview > Maïlys Charlier

Les commentaires sont fermés.