Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/05/2011

Sufjan Stevens, un style à part

sufjan.jpgLes Nuits Botanique ont débuté ce mardi soir avec la prestation spectaculaire de Sufjan Stevens. Le chanteur américain est arrivé sur scène tout de fluo vêtu suivi par une dizaine de musiciens. Si les premières compositions de Sufjan viennent du folk, ses nouveaux morceaux sont carrément dance, électro. Le bonhomme a, d'ailleurs, beaucoup d'humour: "J'ai mis beaucoup de dance dans le set car vous avez besoin d'exercice!"


Dès le premier morceau, de longues ailes blanches se déploient donnant à Sufjan des allures d'ange cosmique. Deux danseuses l'accompagnent dans ses chorégraphies, au milieu des lumières clignotantes. Quand elles jouent du ruban, on se croirait au cirque (c'est le cas de le dire). Captivant son audience, Sufjan profite pleinement de l'acoustique de la salle, ajoutant une dimension symphonique à ses morceaux. On aura rarement vu un public aussi attentif. La foule, littéralement sans voix, semble hypnotisée par les jeux de lumière, le spectacle visuel et la qualité musicale du show. Lorsque Sufjan passe au piano, la salle semble figée, plus un bruit ne s'entend au-delà de la scène.

L'univers très particulier du chanteur fait son effet et ravit le cirque royal. En première partie de spectacle, Sufjan enchaîne compositions folk et morceaux électro. Après une heure de show, il prévient: "on va passer au côté complètement cosmique du show, ça va être totalement pop!" C'est alors que le chanteur arrive déguisé en fusée. Et le spectacle de devenir une grande fête pop acidulée. Une pluie de ballons tombe sur la fosse, le show se termine façon "I'm from Barcelona". Sufjan aura placé la barre bien haute pour la suite de la quinzaine du Botanique.

Maïlys Charlier

Les commentaires sont fermés.