Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2011

Devenez le producteur des Kaiser Chiefs

kaiser.jpgLe groupe vous intéresse aux bénéfices de la vente de The Future is Medieval. Les Kaiser Chiefs, le groupe de Leeds, innovent. L’heure où labels et artistes n’arrêtent pas de se plaindre du tort causé par Internet et, surtout, par le téléchargement illégal de la musique est peut-être passée. Certains ont décidé de sortir d’une certaine apathie.


On se souvient de l’initiative prise par Radiohead en 2007 qui avait proposé son nouvel album (In Rainbows) à un prix laissé à la discrétion de l’auditeur (en somme, celui qui téléchargeait payait ce qu’il voulait). Elle n’a pas connu beaucoup de prolongement. Celle des Kaiser Chiefs en aura peut-être davantage. L’idée est aussi simple que brillante.

Ricky Wilson et ses potes se sont efforcés à composer vingt nouveaux morceaux pour donner une suite à Off with Their Heads. Les premières minutes de ces nouveaux titres sont écoutables sur www.kaiserchiefs.com. Moyennant la modique somme de 7,50 £ (soit 8,50 €), vous pouvez télécharger dix de ces titres et composer votre propre album. Ajoutez-y une pochette et vous aurez vous-même designer The Future is Medieval, titre du quatrième album des gars de Leeds.

Rien de bien révolutionnaire me direz-vous mais là où l’idée devient géniale c’est que cet album (unique s’il en est puisque ce sont les titres que vous avez choisis, disposés dans l’ordre que vous avez déterminé, avec la pochette de votre choix qui seront gravés), vous pouvez-vous même le vendre. Faites savoir autour de vous qu’il existe et chaque fois qu’un de vos contacts l’achètera, vous toucherez une livre (soit 1,10 €, via paypal, généralement).

Vous êtes donc le propre producteur de l’album des Chiefs et êtes intéressé aux ventes de celui-ci. Bien sûr, il faut préciser que les Chiefs, eux-mêmes, auront procédé à un choix (chansons, ordre, pochette) et que celui-ci sera disponible en magasin. À vous, en quelque sorte, de les concurrencer… Tout bénéfice pour tout le monde donc.

Basile Vellut

Les commentaires sont fermés.