Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/06/2011

IAM n’a pas pris une ride

iam.jpgDix-sept ans après, les icônes du rap français ont ouvert le Couleur Café hier. 18h45, la pluie longtemps crainte n’est pas là. Comme si les membres d’IAM, l’avaient chassée avec l’aide du mistral. Un peu plus tôt, la petite Belgo-Ghanéenne et le collectif BRZZVLL a avaient lancé la 22e édition du Couleur Café sur une touche d’Afrobeat. Mais c’est aux Marseillais que revenait l’honneur d’ouvrir la grande scène.


Sur celle-ci, dénommée le Titan, les géants du rap français font leur apparition. Les traits d’Akhenaton, Shurik’n et de leurs compères ont les marques du temps qui passe. L’un des DJ grisonne. Les vétérans marseillais, les papys du hip hop phocéen, en ont vu d’autres. Ils étaient déjà à Couleur Café en 1994...

Leur flow, lui, n’a pas pris une ride. Il est précis, fluide et percutant. Le ton est donné par l’Ecole du Micro d’Argent . La foule, clairsemée au début du concert – on peut regretter que le groupe ait été programmé si tôt – s’épaissit dès les premiers refrains.

Une foule qui va s’étonner quand la musique s’arrêta d’un coup sec, à cause d’une coupure de courant. Les rappeurs n’ont pas l’air tracassés : ils se marrent et profitent de la pause pour chauffer le public. “Vous êtes fatigués ?” Pas le moins du monde.

Le son réapparaîtra encore plus fort et plus dur quand le courant revint, une dizaine de minutes plus tard.

“Une heure de concert, c’est très court, il va falloir faire dans l’intensité” , promet Akhenaton. Vu le répertoire du groupe, difficile de tailler… Tous les tubes y passent, parfois en version courte, comme les Bad Boys de Marseille . Les Marseillais prennent plus leur temps pour L’empire Du Côté Obscur , qui déchaîne les fans, la tête dans les étoiles.

Les rappeurs étaient forcément, pour ravir le reste du public, d’entonner leur inoubliable Je Danse le Mia . Et ils faisaient durer le plaisir. Le public reprenait dans un chœur bruyant. “Mia, Mia…”

IAM a célébré à Couleur Café ses 21 ans. Finalement, c’est jeune… La voie de la fête était ouverte pour Selah Sue et Ziggy Marley…


Benoît Delhauteur

Les commentaires sont fermés.