Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/06/2011

Selah, chouchoute de Bruxelles

selah.jpgLe 22e festival Couleur Café, toujours aussi réussi et métissé… À croire que les organisateurs du Couleur Café sont bénis. Non contents d’échapper à la pluie pendant trois jours, ils ont eu droit à une journée… tropicale hier. Une chaleur de plomb qui aurait pu en assommer certains. C’était un peu le cas du public venu voir le Band of Gypsies, qui peinait à bouger la foule.


De l’autre côté de Tour et Taxis, sous la tente Univers, c’était tout le contraire pour la Keny Arkana. La rappeuse marseillaise a encore fait monter la température. Grâce à un flow soutenu et un style parfois. Et aussi des revendications. Une claque à Sarko, un big up aux indignés. Mais la petite Française n’en oublie pas l’essentiel : son rap, livré avec une générosité qui lui permet d’embarquer son public avec elle.

Keny Arkana : un nom à retenir pour ceux qui ne la connaissaient pas et une vraie bonne surprise de cette 22e édition de Couleur Café. On pourrait presque en dire autant du groupe Hocus Pocus. Encore du rap qui fait mouche, avec des influences old school qui nous rappellent la meilleure période du hip-hop…

Parmi les noms découverts ce week-end, on pourra encore noter celui de Merdan Taplak. Le Turc, qui vit à Anvers, a secoué la scène Fiesta avec un son des Balkans teinté d’électro. De l’énergie et du talent : la scène Wanted !, destinée à découvrir les talents de demain, aura une nouvelle fois bien rempli son rôle cette année…

C’est par cette même scène qu’était passé Puggy il y a quatre ans. Depuis, le groupe cosmopolite bruxellois a gravi les échelons et méritait bien naturellement les honneurs de la scène principale. Un peu de rock à Couleur Café, ça fait toujours du bien. Surtout quand il est servi de cette manière, face à une audience très vite conquise. Oui, Puggy est devenu incontournable.

Un statut dont Selah Sue pourrait aussi très bientôt se targuer. Très attendue, la petite Belge a pu voir à quel point elle était appréciée par le public. Petit à petit, Selah est en train de devenir une vraie star. La chouchoute de Bruxelles, c’était bien elle… Mais la palme du meilleur concert du week-end – c’est en tout cas ce que de nombreux festivaliers s’accordaient à dire – revenait à un autre artiste, que Selah Sue connaît bien puisqu’il s’agit de son producteur : Patrice.

Il a mis le public de Couleur Café sens dessus dessous, au point que la prestation de Ziggy Marley, qui passait juste après lui, est apparue un peu fade… De longues heures après le concert, le refrain de Soulstorm, le titre phare de Patrice, a encore longtemps résonné dans les allées de Tour et Taxis…

L’artiste semblait lui-même ne pas s’attendre à une telle chaleur et à un tel accueil. En plein concert, ému, il s’arrêta quelques secondes avant de remercier, les yeux humides, ses fans. Voilà un moment qui valait la peine d’être vu.

Comme quand Yael Naim a offert une surprenante reprise du Smells Like Teen Spirit de Nirvana. Ou quand Tiken Jah Fakoly a défendu sa révolution africaine. Ou quand Seal, dernière tête d’affiche du week-end, est entré sur scène… Mais tout ça, c’est fini. On se revoit l’an prochain…

Benoît Delhauteur

Les commentaires sont fermés.