Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/06/2011

Le beau et la bête

queens.jpgLa première soirée poursuit son cours sur la plaine brabançonne et offre une opposition de style: la douceur de James Blake sous la Pyramid, la puissance des Queens of the Stone Age sur la Main.

Nous l'avions vu au Botanique et il nous avait littéralement cueilli. Si l'on est toujours dubitatif face au travail discographique du bonhomme (lire « son premier opus studio éponyme sorti en février dernier »), James Blake nous a une fois de plus retourné le cortex comme une crêpe. Pourtant, à l'entame de son set, le Britannique, accompagné de deux musiciens aux machines et aux percussions, semble hésitant et est une nouvelle fois victime de sa timidité chronique. Les notes qu'il distille sont atmosphériques et plutôt sophistiquées pour un festival grand public comme Rock Werchter, en dépit de son succès FM au nord de notre frontière linguistique. Mais progressivement le son s'installe, et l'on plonge dans l'univers de ce surdoué londonien d'à peine 21 ans. Il y promène son timbre de voix singulier dans les aigus et sur des nappes de basses empruntées au dubstep, dont le jeune compositeur représente avec Jamie Woon ou Mount Kimbie la vague 2.0. Dès la quatrième plage – un très gospelien "I Never Learnt to Share" – le sieur Blake déballe toute sa classe, enchaînant sur un "CMYK" qui démange les chevilles puis, plus loin, sur l'élégante ballade digitale qu'est "Limit to Your Love". Quelques hochements de tête chaloupés plus tard, nous bifurquons vers la Main pour voir les Queens of The Stone Age. (crédits:Jean-Christophe Guillaume)

Lire la suite

23:01 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

The Hives entre les gouttes

the hives.jpgL'après-midi se poursuit à Werchter et la pluie précède l'arrivée des rockeurs suédois The Hives.

Dans la foulée d'OFWGKTA, c'est Seasick Steve qui s'assied au centre de la grande scène pour dérouler son délectable blues électrique. Bien loin des trains où, dès l'âge de treize ans, il promenait ses envies itinérantes, le hobo d'Oakland connait depuis 2004 une jolie reconnaissance sur le tard, et personne ne s'étonne de le voir parmi les mastodontes conviés une fois de plus à Rock Werchter cette année (l'an dernier, il était au Pukkelpop, ndlR.). D'ailleurs, dans le genre, l'invité de dernière minute de Seasick Steve en impose. John Paul Jones, artificier de feu Led Zeppelin et désormais l'un des vautours des Them Crooked aux côtés de Josh Homme et Dave Grohl, accompagnera le bluesman barbu sur les planches. Pour le meilleur... (crédits:Jean-Christophe Guillaume)

Lire la suite

18:49 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

Odd Future sur une jambe

tyler.jpgLa horde d'emcees d'OFWGKTA était de retour en Belgique et programmée en ouverture de la Main Stage ce jeudi à Rock Werchter.

Il est à peine 13heures sur la plaine du festival et déjà quelques milliers d'âmes mélomanes parcourent le site à la recherche d'un spot ensoleillé. Car si les astres sont cléments pour les campeurs au coup d'envoi des réjouissances musicales, ça cogne un peu moins que ces derniers jours, et finalement ce n'est pas plus mal. Si la Croix-Rouge est dans les starting blocks, ses infirmiers se passeraient volontiers d'insolations en série. Pour le moment pas de risque... Même si le mercure va bondir de quelques centimètres pour l'arrivée imminente de la clique Odd Future. Un collectif de (très) jeunes rappeurs en devenir dont nous vous avions déjà parlé à l'occasion de son passage – furtif – dans notre capitale en mai dernier, à la Chocolaterie molembeekoise. Désormais signé chez Sony Music (qui leur a créé un sous-label Odd Future Records pour les prochaines sorties des uns et des autres, ndlR.), le Wooolf Gang part à l'assaut du Vieux Continent et de ses podiums. (crédits:Jean-Christophe Guillaume)

Lire la suite

17:05 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2011

Le groupe bruxellois TBHB pour représenter l’ULB

tbhb2.jpgC'est aujourd'hui qu'a lieu le Central Park Festival, un événement organisé par les étudiants pour les étudiants, sous les arcades du Cinquantenaire. L’Université Libre de Bruxelles a choisi l’un des groupes bruxellois les plus prometteur : TBHB, anciennement connu sous le nom de The Big Hat Band. C’est Arnaud, étudiant en gestion culturelle, qui portera les couleurs de son université. À ses côtés : Ted, Diego et Andrew. Un quatuor qui déménage et qui revient sur le devant de la scène après deux ans de silence.

Lire la suite

10:10 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (0)

Luce: Un rêve éveillé

luce.jpgAvec le recul, elle ne garde que des bons souvenirs de La Nouvelle Star. Luce a très mal vécu son après Nouvelle Star. Une médiatisation à laquelle elle n’était pas préparée, des horaires fatigants, elle a mis deux mois avant de se remettre de sa victoire.

Lire la suite

28/06/2011

Foo Fighters: une reprise de Nirvana au Pukkel?

davegrohl_nirvana_paphotL291009.jpgAurait-on l'immense plaisir d'entendre Smells like teen spirit jouée par les anciens membres de Nirvana: Dave Grohl, Krist Novoselic et Pat Smear au Pukkelpop? C'est ce que laisse penser les répétitions des Foo Fighters! "Krist était à la basse, Pat à la guitare et moi à la batterie. Tout d'un coup Krist nous demande si on veut jouer des vieux trucs. C'est quelque chose que je n'avais jamais pu envisager avant. J'ai dit oui. Et nous avons joué Smells like teen spirit pour la première fois depuis 17 ans", confiait Dave Grohl au quotidien anglais The Observer.

En pleine répétition pour la tournée de leur dernier opus, Wasting light, Foo Fighters a revisité Smells like teen spirit devant leur manager et aucun des trois anciens Nirvana n'a chanté. "C'était comme un fantôme. Vraiment intense!", conclut Dave Grohl.

M.C.

09:46 Publié dans Pukkelpop | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2011

Tryo s'offre une pause belge

tryo.jpgLe groupe français sera au festival LaSemo pour un concert exceptionnel en Belgique. Tryo viendra chanter l'Hymne de nos campagnes sur l'île de l'Oneux mais ce n'est pas pour autant qu'ils vont Marcher droit. Le quatuor, reconnu pour ses textes engagés, n'en démord pas et viendra chanter au nom du développement durable au LaSemo le 10 juillet prochain.

Lire la suite

07:30 Publié dans LaSemo | Lien permanent | Commentaires (0)

Pas de festival sans bénévoles

cc.jpgIls ramassent les déchets, servent aux bars ou transportent le matos des artistes. Couleur Café, c’est plus de 75.000 festivaliers chaque année, ravis de vivre un début d’été aussi agréable, même si cette année, le soleil s’est montré moins généreux. Machine bien rodée depuis plus de vingt ans, elle ne le serait sans doute pas autant sans ces centaines de bénévoles, souvent des scouts, venus prêtés main-forte aux organisateurs, à l’image des deux Soline et de Justine, 16 et 17 ans. “Nous sommes chargées du nettoyage du réfectoire et des trois restaurants du backstage , expliquent-elles. C’est notre premier Couleur Café; et c’est grâce à notre chef scout qui a contacté un responsable. On travaille par période de quatre heures puis on en a en principe quatre de pause. Nous pouvons alors voir les concerts. Vendredi, on a vu Suarez, IAM, Selah Sue, Patrice et Ziggy Marley.”

Lire la suite

Selah, chouchoute de Bruxelles

selah.jpgLe 22e festival Couleur Café, toujours aussi réussi et métissé… À croire que les organisateurs du Couleur Café sont bénis. Non contents d’échapper à la pluie pendant trois jours, ils ont eu droit à une journée… tropicale hier. Une chaleur de plomb qui aurait pu en assommer certains. C’était un peu le cas du public venu voir le Band of Gypsies, qui peinait à bouger la foule.

Lire la suite

Channel repart de zéro

channel.jpgAppelé à la rescousse pour suppléer Ozzy Osbourne, Channel Zero a bien défendu son nouvel album au Graspop. Les thrashers belges de Channel Zero ont eu une belle opportunité de défendre leur 5e et nouvel album sur la plaine de Dessel samedi. Appelés le vendredi soir à 23 h pour savoir s’ils pouvaient suppléer l’absence d’Ozzy Osbourne, nos compatriotes n’ont pas réellement joué leur rôle de pompiers de service en enflammant la plaine de Dessel. Nous nous sommes entretenus avec Phil, le batteur du fleuron belge du metal.

Lire la suite

06:35 Publié dans Festivals | Lien permanent | Commentaires (0)