Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2011

Gos(l)ip Girl

pretty2.jpgTaylor Monsem et ses Pretty Reckless ont dégoupillé la Marquee en ce début de samedi.

Rarement T-shirt XL de Metallica aura été aussi élégamment porté. Façon jupette... Quand elle débarque en scène aux devant de ses Pretty Reckless, la blonde de Gossip Girl essuie l'hystérie des fans des premiers rangs. Car à défaut d'en mettre, la blonde demoiselle en a dans le pantalon. Actrice, modèle (par pour la jeune génération), et désormais chanteuse, à 17 piges – elle fêtera sa majorité européenne d'ici deux semaines – la petite vient d'asséner un jolie claque à toutes les comédiennes reconverties au micro sans talent. On est loin de la fashionista pestouille de la série américaine qui l'a révélée. Ici, c'est perfecto clouté, maquillage noir et bottes SM jusqu'au genoux. Un look de nymphette rock à l'ancienne, comme on n'en croise qu'aux concerts de Slayer ou de Iron Maiden.


Puis un son mainstream mais lourd, presque pop-métal, so-nineties et déployé avec vigueur par des musiciens pas manchot sappés façon Men In Black – en l'occurrence Ben Phillips à la gratte, Mark Damon à la basse et Jamie Perkins aux baguettes. La gamine n'a pas froid aux yeux, et allume la foule à l'envi, les yeux dissimulés par de longues nattes qu'elle fait tournoyer à chaque déflagration. Puis elle invite sur les planches quelques jeunes filles en fleur, cueillies dans le public. Des adolescentes dont le pouls frise rapidement les 120 pulsations minutes, dès lors qu'elles voient Taylor se frotter à elles lascivement. Car Taylor aime tout et tout le monde, les filles, les garçons, les breuvages éthyliques ("My Medecine") et même les pieds de micro, à voir comment elle l'enfourche tel une sorcière lubrique enfourche son balai. Pas vraiment la progéniture dont on rêve, mais une future Courtney Love – avec de la voix – qui assure et a fait taire ses détracteurs en 45 minutes.

Nicolas Capart

 

16:30 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.