Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/07/2011

La fin justifie les moyens

BEPP.jpg

Plus de 330.000 festivaliers et le double de semelles auront foulé la plaine de Rock Werchter 2011. Un festival gargantuesque qui se devait de convier des pointures pour son épilogue...

Branle-bas de combat en coulisses, les Black Eyed Peas s'apprêtent à débouler sur scène peu après l'heure du crime. Alors que le duo électro allemand Digitalism sévit en dernier sous la Marquee, tous les projecteurs sont braqués sur la Main Stage où les superstars américaines s'apprêtent à mettre un point (final) d'honneur à cette édition 2011. La 37ème, qui affichent des statistiques qui donnent le tournis, avec près de 83.000 visiteurs quotidiens sur le site. Il fallait donc conclure en mode paillettes et bling bling. Ça tombe bien, Fergie a mis une robe futuriste dont les lamelles dorées scintillent dans cette ultime nuit de festival. Celles de will.i.am et de son pote apl.de.ap sont noires, mais elles brillent tout autant, tandis l'indien Taboo a revêtu son plus joli costume de robot. À bien y regarder, le look de la chanteuse ressemble de plus en plus à celui de Dolly Parton, et à bien écouter, sa voix, à ce qui reste de celle de Bonnie Tyler. Les choses ont bien changé depuis 2001 et l'arrivée de Fergie. L'année où l'intérêt du groupe s'est mis à décliner, à mesure que leur cote de popularité grimpait. D'ailleurs, ce sont les couplets de la demoiselle que reprend en choeur le public de Rock Werchter, dont la quasi totalité des rescapés est devant la grande scène et face aux Black Eyed Peas désormais. (crédits: JC Guillaume)


Pour faciliter les changements vestimentaires de la seule fille du groupe, will.i.am s'offre un piètre rap dans l'obscurité. On se dit que c'est sans doute plus confortable pour éviter les regards, quand on connaît les capacités déjà limitées du gaillard en la matière. Si le "leader" du quatuor avait dû faire une grande carrière de emcee, ça serait fait depuis longtemps. Pour être honnête, les trois garçons de Black Eyed Peas en sont souvent réduits à la fonction de choristes de madame aujourd'hui. Il manquait sans doute une grosse pointure hip hop cette année à Werchter. Un Jay-Z ou un Kanye West pour porter l'estocade, en plus des jeunes pousses d'Odd Future.

Tiens, une goutte s'écrase sur l'écran où nous prenons ces notes. La pluie vient-elle finalement interrompre cette dernière journée sans nuage? Non, c'est simplement un plateau garni de deux douzaines de mousses qui passait au-dessus de nos têtes. Pour leur destinataire, la fête va encore se prolonger de quelques heures. Pour nous, elle se termine ici. Et tant pis pour "I Gotta Feeling" et les liesses nocturnes. Werchter, clap de fin. Next stop: Les Ardentes...

Nicolas Capart

 

17:35 Publié dans Werchter | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.