Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/07/2011

Quentin Mosimann : “Je suis un DJ-chanteur”

quentin.jpgCet été, Quentin Mosimann passera à quatre reprises par la Belgique. Depuis sa victoire en 2008 à la Star Academy , Quentin Mosimann mène sa barque électro avec brio. Entre ses mixages en club, son prochain album qui sortira en 2012 et ses duos, il n’a pas une minute à lui !


Vous avez fait un duo avec Sheryfa Luna, All alone. Comment est-il né ?
“C’est une drôle d’histoire ! Nous nous connaissions déjà pour nous être croisés sur des plateaux télé. Nous avons fait ensemble le lancement d’un jeu vidéo. J’étais là pour mixer, elle pour chanter. Le soir, elle est passée chez moi avec son équipe et je lui ai fait écouter quelques morceaux. Sherifa a craqué sur All alone, une chanson qui à l’origine m’était destinée. Elle m’a demandé que nous la fassions ensemble. En trois mois, nous avons enregistré la chanson, le clip et la promo.”

Une version internationale est aussi sortie…
“Oui, avec Tara ! C’est une fille géniale et extrêmement sympathique. Là où d’autres pourraient se la jouer, elle est vraiment simple et sympa. Avoir l’opportunité de faire un duo avec elle, c’était inespéré. C’est une faiseuse de tubes !”

C’est aussi une rencontre due au hasard ou poussée par des besoins commerciaux ?
“Là où la rencontre avec Sheryfa était artistique, celle avec Tara était d’abord amicale avant d’être artistique. Nous sommes très potes.”

Vous avez pas mal bougé en Europe. Projetez-vous d’aller aux États-Unis ?
“J’ai été jouer en Norvège, en Russie, en Grèce. Et j’ai également été à Los Angeles et à Miami pour enregistrer des titres avec des DJ résidants là-bas. Cela commence tout doucement, là-bas.”

Si vous avez enregistré, c’est qu’un nouvel album se profile !
“Oui, il est d’ailleurs presque fini. Il sortira en 2012. Je n’ai pas le temps d’en faire la promo avant 2012. Et ce sera du moi pur jus, de l’électro, pur club, pur house.”

Cet été, vous ferez la tournée des clubs. Comment faites-vous pour survivre à ce rythme ?
“Je ne sais pas comment je fais ! Je crois que c’est surtout l’âge qui me permet de tenir. J’ai 23 ans donc je récupère encore vite et je peux encore me permettre de faire un peu n’importe quoi avec mon corps. Même si je ne prends pas d’alcool ni de drogue. Je n’ai aucun vice à part celui de me coucher tard ! Certains me demandent pourquoi j’ai mis le jazz de côté, mais j’aurai tout le temps d’y revenir plus tard. Là, je profite tant que je peux me permettre de vivre à ce rythme.”

Il y a pas mal d’idées reçues sur le monde de la nuit. Comme le fait que ce ne sont que des faux amis…
“C’est vrai ! Il n’y a pas d’ami dans le monde de la nuit. Les oiseaux de nuit ne volent jamais le jour. Je ne compte plus le nombre de personnes que j’ai rencontré la nuit qui te promettent la lune mais pour qui, le lendemain, il n’y a plus rien...”

Vous avez signé chez Universal DJ. Vous vous considérez plus comme un DJ que comme un chanteur ?
“Non, je me considère comme un DJ-chanteur ! J’essaie de revendiquer ça. Ce serait prétentieux de dire que c’est novateur. Mais à ma connaissance, il n’y a pas de DJ qui chantent. Souvent, les DJ font appel à des chanteuses, moi j’essaie de faire les deux !”

 


Interview > Sophie Lagesse

Quentin Mosimann jouera les 9 juillet à Huy, 23 juillet à Liège Plage, 30 juillet à Ohey, 12 août à Gedinne > www.quentinmosimann.com

Les commentaires sont fermés.