Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/07/2011

Dour dour de faire mieux...

dour.jpgIl n’en a pas l’ambition, ni même l’envie, mais force est de constater qu’en cette année 2011, le Dour Festival s’est rapproché de Werchter au classement des festivals belges. Élu meilleur festival de taille moyenne l’année dernière, Dour a fêté ça avec une affiche jamais aussi étincelante : Cypress Hill, Pulp, Suede, Public Enemy, AaRON, Laurent Garnier, Vitalic et on en passe.


Surtout là pour l’ambiance, les festivaliers ont, en prime, eu de quoi satisfaire leur appétit musical. “Le résultat final fait état de 161.000 spectateurs sur les quatre jours. On écrase un record à 144.000 forgé en 2007 et égalé en 2008 et 2009”, se réjouit Carlo Di Antonio, la tête pensante de l’organisation hennuyère. “L’évolution est réjouissante. Les conditions climatiques n’ont pas été évidentes mais j’ai l’impression que le public est malgré tout content.”

Comment pourra-t-il en être autrement ? À Dour, les conditions sont réunies pour passer quatre jours bien agréables. Une impression de sécurité confirmée par des chiffres qui bannissent tout couac. “Rayon propreté, de gros moyens avaient été injectés avec notamment le tri, moyennant certains avantages. Et malgré la pluie, le site est resté plus ou moins sec jusqu’à dimanche grâce à un système spécial d’aspiration.”

Mais Dour, c’est avant tout un événement musical qui rassemble tant les Belges qu’un public étranger et parfois venu de loin. Cette année, l’affiche était alléchante. Une grande fierté pour celui qui, en 1989, avait débuté cette belle aventure avec cinq groupes et 2.000 spectateurs. “Le plus impressionnant, c’est que, malgré 230 groupes, on n’a enregistré que deux annulations : deux DJ malades. Moins d’un pour cent lors d’un festival, c’est rare. On a connu des années à 4 ou 5 %.”

Autre point positif : l’horaire a été respecté à la lettre. Même par les rappeurs américains à avoir débarqué à Dour avec une certaine réputation. “Cypress Hill était prêt deux minutes avant l’heure prévue. Ice Cube et House of Pain ont également eu un respect total.” L’organisateur a pu trouver le temps de voir quelques groupes à l’œuvre, dont Pulp. “J’ai apprécié qu’ils entament leur concert en rappelant qu’ils étaient venus en 94.”

Il sera dour de faire mieux encore l’an prochain. “On va voir ce qu’on peut accrocher comme tournée. Faire mieux ? Voilà un vrai défi !”


K. C.

10:26 Publié dans Dour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.