Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2011

MJ, King of clips

mj.jpgUn classement Billboard le situe en jolie position dans les trois dernières décennies. Michael Jackson est mort, mais sa musique, définitivement pas. Et l’on peut en dire autant de ses vidéoclips, qui ont révolutionné le genre à plus d’un titre. À l’occasion des 30 ans de la chaîne MTV, le magazine Billboard a proposé durant le mois de juillet à ses internautes d’élire les meilleurs clips – dont MTV abreuve toujours ses téléspectateurs, même si la téléréalité a quelque peu chassé la musique – des trois dernières décennies. Et pas de surprise : MJ reste le roi incontesté de l’exercice. Il est présent, et en belle position, dans chacune des trois dernières décennies !


Pour les années 80

Le décisif Thriller, de 1983, n’avait pas de concurrence : il a recueilli 65 % des voix. Derrière le King, la Queen : Madonna positionne son polémique Like A Prayer (1989) sur la seconde marche du podium. C’est d’une logique implacable. En troisième position, le Girls just wanna have fun de Cindy Lauper surprend A-ha, Prince et Peter Gabriel.

Pour les années 90

Surprise : Britney Spears et son lolitesque Baby one more time s’empare de la première place de la décennie, au nez et à la barbe de Michael et Janet Jackson avec Scream, le clip le plus cher de l’histoire (7 millions de dollars). Vogue, de Madonna, est juste devant le très chevelu Freak on a leash de Korn et My name is, carte de visite vidéomusicale qui instaurait le rappeur Eminem dans tout ce qu’il a de plus insolent.

Pour les années 2000

On retrouve une nouvelle fois Bambi, mais en quatrième position seulement, avec You rock my world. La première place est soufflée par Lady Gaga, avec Bad Romance, le titre qui l’a révélée. Toxic (2e) de Britney Spears, I Write Sins Not Tragedies (3e ) de Panic ! At The Disco et Single Ladies (5e ) de Beyonce complètent le top 5 d’une décennie très marquée divas de la pop/r’n’b (Rihanna et Katy Perry sont juste derrière…).

 

Alexis Carantonis


Les commentaires sont fermés.