Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/09/2011

La Fondation Brel fête ses trente ans d’existence

brel.jpgElle examine entre 600 et 700 demandes par an, qui proviennent du monde entier. Le 29 septembre 1981, France Brel, la deuxième des trois filles de Jacques Brel, signait les statuts d’une Fondation Jacques Brel qui cessa de s’appeler ainsi en 2005, pour des raisons liées à de nouvelles définitions imposées par la Communauté européenne. L’association devenait Éditions Jacques Brel.


Les choses ont encore changé au printemps dernier. L’ex-fondation en est à nouveau une : une fondation d’utilité publique qui est officiellement dépositaire du patrimoine. France Brel : “Pour les générations à venir, ce statut nouveau empêchera la dispersion de l’œuvre et des documents que nous avons mis tant de temps à réunir.”

L’œuvre initiée par France Brel a fêté ses trente ans hier matin en la salle gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles.

France Brel était entourée de sa mère, Miche Brel, et de son neveu, le chanteur Bruno Brel. Mais aussi du personnel de la Fondation, des amis, de la presse et même de collectionneurs venus de France.

France Brel a commencé par un bilan de ces 30 années de travail au service du souvenir de son père. Elle a évoqué l’énorme exposition de 2003 (lors des 25 ans de la disparition du chanteur), la restauration de documents comme le spectacle de Knokke en 1963 ou les deux films, Franz et Far West que Brel a réalisés. Il y a aussi le DVD J’aime les Belges doublé d’une exposition du même titre (place de la Vieille halle aux Blés, 11). Et, au départ de cette adresse, la promenade sur les traces de Brel dans le centre de Bruxelles. Avec audioguide qui existe maintenant en langue néerlandaise et en anglais.

Autre nouveauté : la Fondation finalise un nouveau site Internet qui pourrait être ouvert avant la fin de l’année et qui apportera des informations dans des sens très variés. Tout sur Jacques Brel, bien sûr. Sa biographie sera illustrée par des extraits d’interviews. Il y aura des photos inédites. Des extraits de 15 secondes de toutes ses chansons. Des extraits de films aussi. Notamment de films inédits et inconnus comme La Quarantaine qu’il tourna à Bruxelles au profit de l’Association contre l’épilepsie.

L’actualité Brel sera présente sur ce site avec la liste des 2.500 chanteurs du monde entier qui l’interprètent sur scène ou la liste des 200 rues, places, écoles, centre culturels ou aéroports qui portent son nom.

Cela évolue tous les jours. France Brel : “Par an, la Fondation examine entre 600 et 700 dossiers très variés. Nous avons reçu une demande d’un étudiant australien qui suit des cours de cinéma. De la télévision russe qui nous demande des images de Brel à l’Olympia. Le service des Pompes funèbres françaises aimerait utiliser un texte de Brel pour accueillir ses visiteurs. Personnellement, j’ai été très émue par une demande de chansons dans le cadre d’un spectacle de ballet dansé par des sourds et muets. C’est étonnant, non ?”


Eddy Przybylski

16:43 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.