Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/09/2011

"Thicker than Water", le retour réussi de Kill the Young

kty.jpgIls n'avaient plus foulé les scènes belges depuis 2008. Après un premier album éponyme et Proud Sponsors of Boredom, les trois frères Gorman ont pris leur temps pour ce troisième opus, Thicker than Water. Principalement parce qu'ils devaient gérer le deuil de leur papa. Mais aussi parce qu'ils nous reviennent avec un album différent, des morceaux plus élaborés et des mélodies plus recherchées. Un retour brillamment réussi pour le combo anglais Kill The Young.


Ce troisième album a pris du temps, pourquoi?

Dylan: On n'a jamais arrêté d'écrire. Il s'est juste passé quelques malheureux événements dans notre vie qui nous ont empêchés de sortir cet album plus rapidement.
Tom: C'est un album photo de ce qui nous est arrivé ces deux dernières années.
Dylan: Cet album c'est la lumière au bout du tunnel.

Quelle est la signification du titre "Thicker than water"?

Olly: Cela vient d'un adage anglais qui dit "blood is thicker than water", ce qui veut dire que la famille est la chose la plus importante dans la vie. C'est pour ça que la photo de la pochette est une vraie photo de famille.

Vous avez rajouté beaucoup de nouvelles choses par rapport aux deux précédents...

Olly: On avait deux, trois chansons acoustiques. J'ai fait quelques arrangements dessus, ça sonnait bien mais je voulais de vraies cordes. Donc on a fait venir un quatuor de cordes et c'était le plus beau jour de ma vie (Sourires).

Olly, vous chantez sur un morceau?
Tom: C'est à propos de sa copine. Il l'a écrit il y a deux ans. C'est la même chanson mais il y avait énormément d'espoir au début...
Olly: ...et maintenant, elle est beaucoup plus triste?
Tom: Non, je trouve que c'est une chanson magnifique en fait.
Olly: Merci Tom!

Comment ça se passe sur scène?
Tom: On aime mélanger chansons rock et morceaux acoustiques.
Dylan: On continue à chanter nos morceaux favoris des deux premiers albums: Origin of illness, We are the birds..., Follow Follow.
Tom: ça donne encore mieux avec notre musicien additionnel!

Tom vous vivez à Paris, Dylan à Liverpool, Olly à Manchester. Comment vous arrivez à faire de la musique ensemble?
Olly: Depuis qu'on n'habite plus ensemble, on n'a pas vraiment écrit de chansons...
Tom: Oui on a tous déménagé après l'écriture de l'album.
Dylan: Pour l'instant, on recommence à écrire mais on le fait dans le tour bus, à l'hôtel, quand on  est ensemble.

Vous pensez déjà au suivant?
Oui, toujours!
Dylan: On parlait justement du concept avant d'arriver ici.
Olly: On ne va pas faire d'album concept!
Tom: Si, bien sûr!
Olly: Non!
Dylan: On a quelques idées...
Tom: Mais on va décider sans Olly je crois (Rires).

Vos deux premiers albums étaient plus rock, celui-ci a plus d'amplitude...
Dylan: On était plus naïfs pour les deux premiers albums
Tom: Exactement. Puis on a appris à aimer d'autres sonorités avec le temps...

Maïlys Charlier

En concert le 16 septembre aux Fêtes de Wallonie, Place Saint-Aubain à 19h

 

 

 

Les commentaires sont fermés.