Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/10/2011

Le Live Act lève les mains en l'air...

act.jpg... Pour se faire remarquer d'abord, mais surtout car cette nouvelle salle entre en mode hip hop samedi. Si ce théâtre de notes existait depuis un bon moment déjà entre les murs de l'Acte 3, l'endroit a aujourd'hui un petit nom et une véritable programmation. Depuis septembre et la rentrée des classes mélomanes, le Live Act déroule donc le tapis rouge aux artistes et offre à la province du Brabant wallon une nouvelle salle de concert d'une capacité de 1200 places (un peu plus qu'Orangerie et Rotonde "botaniques" réunies, Ndlr.).


Voilà pour la forme. Pour ce qui est du fond, les lieux propose une programmation des plus éclectiques, faisant la part belle aux jeunes pousses du plat pays qui est le nôtre mais conviant également à l'envi quelques valeurs plus sûres du côté de Braine-l'Alleud. Enfin, au-delà des rencontres et autres découvertes musicales, le lieu sera en outre un espace de résidence et de répétition dédié aux artistes. (Photo: Busdriver)

Après Age of Giants, News from the Stars et Sarah Carlier (et avant Machiavel fin du mois de novembre), le Live Act se met au diapason hip hop et invite trois excellents emcees d'Outre-Atlantique à venir tâter du micro sur ses planches. La star du soir sera forcément le Californien Busdriver, chargé de mettre un point final (d'exclamation) à cette soirée peu après l'heure du crime. Armé de huits albums, d'une technique à l'épreuve des balles et d'un flow à la Flash Gordon, le rappeur de L.A. offrira là l'unique date belge de sa tournée et risque bien de voler la vedette.

Mais ses collègues, responsables du show avant minuit, ont également de quoi exciter les oreilles du plus exigeant des b-boys. Le New Yorkais Louis Logic (photo ci-contre) d'abord, et son rap théâtral parfois délicieusement surjoué, dont nous sommes tombés sous le charme en 2003 à la sortie du génial "Sin-A-Matic". Son complice Ceschi ensuite, que nous avions découvert torturé, fragile et mystérieux, caché derrière son drôle de masque et ses comptines hip-folk pour adultes au Windows il y a quelques années... Enfin, les Belges de Frown-I-Brown, qui ouvriront le bal peu après 21h et défendront nos couleurs à coup de rimes hip hop et d'instrumentations funky.

Nicolas Capart

Les commentaires sont fermés.