Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/02/2012

Indochine au Zénith du Paradi(ze)

indo.jpgLes fans d'Indochine étaient, deux jours durant, aux portes du paradis. 2002 était une année charnière pour la France et, particulièrement, pour Indochine qui signait son neuvième album studio. Paradize rime également avec l'arrivée officielle d'Oli de Sat, guitariste et compositeur qui allait considérablement changer le son du groupe. La combinaison Nicola Sirkis/Oli de Sat fait mouche et Paradize se vend à plus d'un million d'exemplaires en France. Indochine démarre un deuxième chapitre de sa vie et gardera ce même line-up, synonyme de succès.


C'est ce succès que Nicola Sirkis, Oli de Sat, Boris Jardel, Marc Eliard, Mr Shoes et Matu fêtaient avec leurs fans ces 1er et 2 février. Pour l'événement, bon nombre de fans se sont déplacés des quatre coins de la France mais aussi de Belgique! Le leader d'Indochine nous avait prévenu: ce concert événement n'est pas un concert comme les autres. Le groupe est là pour fêter Paradize +10. Ce sera donc une setliste 100% Paradize qui sera servie au public!

Nicola et ses indoboys ont mis les petits plats dans les grands: grande croix lumineuse symbole de Paradize, mégaphone et tomber de rideau d'entrée de jeu, lâcher de paillettes dès le second morceau. Et le toujours très attendu Electrastar en 3ème position. Fidèle à lui-même, le public hurle, saute, danse, chante et s'époumone avec son idole. Marilyn, Punker, Le Manoir,... Pour le coup, on se serait presque cru en 2002! Ensuite, première grosse surprise de la soirée: Indo jouera Comateen I, un titre qu'ils jouent rarement sur scène. Silence dans la salle, les fans émus ne peuvent s'empêcher de penser à Stéphane (le frère jumeau de Nicola, disparu en 1999, NdlR).

J'ai demandé à la lune, Le grand secret sans Mélissa Auf der Maur, Dark, Dunkerque où Nicola ne manquera pas de lancer un clin d'oeil amical à Rudy Léonet. La setlist se fait longue jusqu'au premier rappel. Le temps de recharger ses batteries et deuxième inédit scénique avec Le doigt sur ton étoile. Popstitute déchaîne les passions alors que Kissing My Song voit s'envoler des Dragibus géants dans la salle. On retombe en enfance et chacun se bat pour pousser les ballons.

Le groupe prend alors le risque de tester un nouveau morceau, qui figurera sans doute sur le prochain album qu'Indochine enregistre en ce moment. Si la chanson n'a pas l'air entièrement aboutie, elle porte la marque très distingue d'Indo post-2002 et prend la continuité de La République des Météors.

Pour 3 Nuits par semaine, Nicola décide de prendre des risques et tente...le bain de foule! Autre grande nouveauté de ce soir très spécial. Noyé sous les mains désespérées de toucher un bout de chair du chanteur, Nicola parvient tout de même à avancer dans une moitié de salle, sous le regard ébahi et jaloux du côté droit, privé du privilège d'apercevoir le leader d'Indo de près. La foule tempère ses émotions pendant le morceau instrumental Glory Hole, qui file à toute vitesse mais fait du bien aux oreilles! A 22h45, après 2h15 de concert, il est temps de se quitter avec des dahlias et du jasmin autour d'Un singe en hiver, version acoustique.

Mais la foule est mécontente et scande le refrain de L'Aventurier, véritable rituel des Indo-concerts. Et pourtant, pas d'Aventurier ce soir. Indochine reviendra une dernière fois avec Miss Paramount et Pink Water sans plier aux revendications de leur public, qui se contentera des dernières paroles de Nicola: "Rendez-vous dans un an!"

Après avoir fêté leurs 30 ans d'existence, rempli un Stade de France et vendu deux Zénith en l'espace de 12 minutes, Indochine continue son pari fou et se garantit un avenir prometteur. Les fans sont toujours là et se précipiteront sans aucun doute sur la nouvelle version de Paradize, intitulée Paradize +10, le 13 février prochain.

Maïlys Charlier

Indochine, Paradize +10, Sony

Les commentaires sont fermés.