Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/03/2012

Victoires de la musique : Thiéfaine et Ringer, enfin

pic.jpgJeanne a joliment ouvert la soirée des Victoires de la Musique. Top départ, il est 20h50. La soirée va être longue, mais elle démarre joliment avec Laurent Voulzy et sa Jeanne, qui concourt dans la catégorie Chanson originale. En direct (c’est écrit en haut à gauche de l’écran), Mika (devenu un peu français !) lui succède, puis Jean-Louis Aubert (Puisses-tu ).


Faire se succéder les candidats au titre à la queue leu leu, voilà une bonne idée qui allège un peu la cérémonie. Laquelle s’envole carrément avec l’arrivée Camille, funambule en robe rouge, qui en plus de sa chanson, L’étourderie , livre une reprise de Michael Jackson tout bonnement invraisemblable…

Pour la première fois depuis longtemps (ou pour la première fois tout court), les Victoires se marrent. Alexandra Sublet, ravissemment enceinte, annonce le spectacle musical de l’année dans une robe en feuilles de choux, car contrairement à Lady Gaga, elle est végétarienne. Son complice Thomas nous sert un reportage surréaliste dans les loges et, dans la foulée, Catherine Ringer défend ses trois nominations. Autre moment fort de la soirée, Stromae qui reprend Putain Putain , d’Arno. Et en sa magnétique présence.

À 21h35, enfin, la première Victoire (spectacle musical, donc) est enfin décernée. À Jean-Louis Aubert, heureux comme un gamin. On enchaîne direct avec le meilleur vidéo clip, remis à Bibo Bergeron (enfin, à son producteur, mais Alexandra Sublet ne semble pas au courant) pour La Seine (de Vanessa Paradis et M).

On ne va pas faire long (contrairement à la soirée) sur la révélation scène de l’année décernée aux Brigitte (qui dit “merci très fort” ) au détriment de l’excellentissime Skip the use.

Si on était dubitatif au début de la soirée, force est d’avouer qu’Alexandra Sublet abat un boulot exceptionnel et parvient à donner à cette cérémonie un souffle et une gaieté qu’on ne lui avait jamais connue. Malgré son joli petit bidon, elle danse, se déguise, fait l’andouille. Que du bonheur.

On est d’autant plus content, du coup, quand Hubert-Félix Thiéfaine reçoit (enfin) la Victoire du meilleur album de chanson. Il en profite pour donner une petite leçon d’histoire de la musique qui force le respect. Sur le même ton, l’hommage rendu à Barbara par Jean-Louis Aubert, Raphaël et Zaz est superbe.

Musique du monde (Jerho), urbaine (Orelsan) et dance (Justice, ouf, on a échappé à David Guetta), la soirée se traîne un peu. Même si elle reste amusante. Catherine Ringer – qui remercie son Fred Chichin – s’empare de la Victoire de l’interprète féminine. Pour le reste, hélas, comme chaque fois, la fête se terminera trop tard pour que l’on puisse vous donner les vainqueurs des autres catégories prestigieuses. Mais on vous fixe rendez-vous lundi !

 

Isabelle Monnart

Les commentaires sont fermés.