Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/05/2012

Ting Tings tient ses promesses

The-Ting-Tings1-800x533.jpgLe duo jouait jeudi au Cirque Royal lors de l’ouverture des Nuits du Botanique. Les Nuits du Botanique se sont ouvertes jeudi soir avec la prestation au Cirque Royal des Ting Tings, précédés par des Bikinians déchaînés dans la fosse. “On va vous faire danser”, promettait Katie White, relisant une grande feuille blanche entre ses mains sur laquelle elle avait couché en français et – un peu – en néerlandais ses remerciements.


Et avec Jules De Martino, la belle a tenu parole, ensorcelant une salle malheureusement pas comble. Pourtant, sur scène, les Anglais n’ont pas leur pareil pour ensorceler. Un gros son et une belle générosité mâtinée d’un nombre assez considérable de chansons qui marchent très bien en live.

 

L’ouverture désormais traditionnelle avec un Silence chuchotant avant de devenir, par nappes, nerveux donnait le ton. La première place de Sounds from Nowheresville était ainsi honorée juste avant celle de We Started Nothing, soit Great DJ. Hang it up, Give it back et Guggenheimdémontraient que le duo ne voulait rien lâcher.

 

Guitare et batterie pour les deux Anglais qui s’appuient des samples pour donner de l’ampleur à leur son. D’une efficacité rare pour un show super-rodé. Hit Me Down Sonny (avec un guitariste additionnel), l’excellent We Walk, le très électro Hands qui transforme le Cirque en dancefloor, l’incontournable Shut Up and Let Me Go et That’s Not My Namen’auront pu que convaincre ceux qui pourraient encore penser que ce groupe se limite à être un coup de marketing.

 

Basile Vellut

 

Les commentaires sont fermés.