Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/06/2012

L’amour, l’argent, le vent. Et le talent

barbara.jpgBarbara Carlotti signe un troisième album épatant de grâce et de maturité. Sa voix est grave, mais ses yeux rient. Sa musique est gracieuse mais ses mots sont lourds de sens. Barbara Carlotti est comme ça : construite sur des paradoxes qui lui donnent un air d’équilibriste. C’est peut-être cette fragilité-là, cette chute imminente mais qui n’arrive pas qui font d’elle une chanteuse aussi attachante. En plus d’être drôle. Et jolie. On s’arrête là : si jamais elle nous lisait, elle pourrait prendre le melon…


Vous avez beaucoup voyagé pour arriver à cet album, vous dites en avoir eu besoin. Vous en aviez marre de la France ?

 

“Il y avait un certain enfermement, c’est sûr. Et puis, j’avais peur de ne pas pouvoir me renouveler si je continuais à travailler dans le même environnement. J’avais envie d’aboutir à quelque chose de plus dense, musicalement. Et puis, en France, il y a quand même un milieu de la chanson qui se regarde pas mal… On est mis dans des cases, aussi. Et puis, à Paris, je compose dans mon petit appart de 20 m² et les murs sont parfois un peu trop près de moi, pour faire des choses avec plus de lyrisme.”

 

Vous aviez une idée précise de ce que vous alliez chercher au Brésil, au Japon et en Inde ?

 

“Oui ! J’ai vraiment écrit un projet pour faire cet album. J’écoutais beaucoup les tropicalistes, à ce moment-là. Et je trouvais que ce qui était intéressant dans cette musique, c’était le mélange entre la musique traditionnelle et la pop qui s’est mélangée à ça. Au Brésil, j’ai appris un peu les percussions, ça m’a donné des idées. Surtout que j’étais au cœur d’un peuple qui vit par et dans la musique… Au Japon – j’ai déprimé au début, j’avoue –, j’ai découvert les instruments à cordes, j’ai travaillé sur les chants de geishas. C’était très studieux, là-bas.”

 

C’est un luxe de s’offrir tout ça. Vous viviez de quoi ?

 

“J’avais une bourse. Surtout que je n’avais pas du tout de thunes à l’époque. J’ai fait un dossier énorme auprès de l’Institut français.”

 

Interview > Isabelle Monnart
Barbara Carlotti, L’amour, l’argent, le vent, Pias

09:16 Publié dans Sorties CD | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Hé là ! Petite question qui est tout à fait hors sujet. Savez-vous comment rendre votre site mobile convivial ? Mon site fait un peu bizarre lors de la navigation sur mon iphone. Je suis en train de trouver un thème ou plugin qui pourrait être en mesure de résoudre ce problème. Si vous avez des recommandations, s'il vous plaît partager.

Écrit par : taille maxosize | 08/10/2014

Les commentaires sont fermés.