Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/06/2012

J comme Jessie

j.gifIl aura suffit d'un album à cette brunette ténébreuse et fantasque d'à peine 24 ans pour s'imposer chez elle, au pays des notes. Son passage sera probablement l'un des plus remarqués de la première journée. Car, en dépit d'un physique propre à capter l'attention, cette authentique London girl dispose d'une voix qui porte. Et d'un groove implacable. Née et élevée du côté de Chadwell Heath, au sud du Grand Londres, elle nait Jessica Ellen Cornish le 27 mars 1988. Très jeune, elle s'intéresse au spectacle, s'inscrit à la Colin's Performing Arts School et décroche, à 11 ans, son premier rôle dans la comédie musicale "Whistle Down the Wind". 


Contrairement à ses deux grandes sœurs, la petite dernière des Cornish n'a pas la bosse des maths et s'avère une piètre élève pour le restant des cours. Elle les quitte donc à 16 ans pour entrer à la BRIT School (école d'art), dont elle sera diplômée en 2006 aux côtés d'une certaine Adèle.


Dans la foulée de son premier groupe, Soul Deep, Jessica devient Jessie J, joue les choristes pour Cindy Lauper, écrit des morceaux pour plusieurs pointures (Chris Brown, Britney Spears, Christina Aguilera, Alicia Keys, etc.) et finit par connaître le succès en 2010 grâce au single "Do It Like A Dude". Ce morceau, elle le destinait initialement à Rihanna, dont elle avoue être une immense fan (elle avait déclaré qu'elle lui "roulerait une pelle" si elle gagnait les trois Brit Awards pour lesquels elle était nominée. Elle n'en emportera q'un, NdlR.). Mais après l'avoir soumis à sa maison de disque pour avis, on lui a conseillé d'en faire son premier single.

Résultat: un clip des plus osés où la demoiselle joue les bonhommes et la carte de l'ambiguïté. D'aucuns y voient une sortie du placard mais, comme souvent avec elle, une déclaration-choc ne tarde pas à mettre les pendules à l'heure: "Je suis tombée amoureuse de garçons, je suis tombé amoureuse de filles, je suis très ouverte sur ce sujet. Il existe toujours une pression pour que l'on s'appose une étiquette, mais je ne mettrais jamais un logo ou un statut sur ma musique ou ma sexualité. Je suis ce que je suis, je fais ce que je fais. Je tombe amoureuse de qui je veux."

Son second single, "Price Tag", propulsera l'Anglaise et son album "Who You Are" au sommet des charts et des ventes de disques. Puis, il y aura l'excellent "Nobody's Perfect", l'éponyme "Who You Are", le tube "Domino" ou encore le remuant "LaserLight" réalisé en tandem avec David Guetta... Et à la clé un record, lorsque Jessie J devient la première artiste féminine britannique à placer six hits issus du même album dans le top 10 des ventes en Grande-Bretagne. Aujourd'hui, elle en est à plus de deux millions et demi d'exemplaires de son premier disque et onze millions de singles vendus de par le monde.

Très populaire au Royaume-Uni, miss Jessie recevait en 2011 deux récompenses de choix, à savoir le Critics Choice des prestigieux Brit Awards et une belle première place au Sound of 2011 de la BBC, qui recense les talents nationaux de demain à surveiller de près. Elle y joue également les jurées dans l'émission The Voice, aux côtés de will.i.am (Black Eyed Peas) ou de Tom Jones. Là voilà donc reconnue par ses pairs, mais aussi populaire. Une popularité dont elle veut se servir pour faire le bien, toujours dans ce style fort en gueule qui la caractérise: "Je me rase la tête l'année prochaine pour une œuvre caritative, je vais le faire si je peux rapporter 1 million, et je pense que je peux. J'en ai parlé à quelques personnalités qui sont intéressées aussi. Je suis pressée de me débarrasser de ma coupe."

Si l'on est en droit de sourire lorsque l'ami Justin Timberlake déclare qu'elle est "la meilleure chanteuse du monde à ce jour", force est de constater que le CV de la brune en impose. On n'apprécie qu'en partie son premier disque, assez inégal, mais nous serons au rendez-vous – au pied de la Titan – pour juger du talent de cette jeune artiste en live. Et profiter du show... À l'entendre, Jessie J semble en tous cas décidée à maintenir le cap: "Je veux être à l'aise aux cotés de chanteuses tels que Lady Gaga, Rihanna et Katy Perry. Je ne veux pas être la petite chanteuse anglaise qui débarque et qui n'est pas à la hauteur. Je ne dors plus jusqu'à ce que j'atteigne ce but!"

Nicolas Capart

Les commentaires sont fermés.