Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/07/2012

Madonna, des obus qui font pschitt

dour.jpgElle flingue toutes les prétendantes au titre de reine de la pop. La Madone s’est fait attendre. Un peu. Beaucoup. On lui pardonnera, en partie. N’est-ce pas là un des privilèges que lui accorde son statut de Reine de la pop ? Faire patienter son public, qu’il se soit déplacé en surnombre ou qu’il remplisse, comme ici au Stade roi Baudouin, 60 % des gradins.


Une intro tirée de Like a prayer sur fond de cloches et de chants de moines, le décor s’ouvre sur la Ciccone et son Girl Gone Wild. Et ses déhanchés.

L’arme fatale de Madonna… Qui dégaine à tour de bras son “revolver” et autre “Gang Bang” allongée sur un lit orné de ? – on vous le donne en mille… – d’une croix ! On ne se réinvente pas, tant que l’effet fonctionne…

Il faudra attendre la 4e chanson et un jamais démodable Papa don’t preach pour que le public de la Madone exulte. Et si la pluie s’en mêle (beaucoup) la reine de la pop n’en a cure, ou, en anglais dans le texte d’un des extraits de MDNA, I Don’t give A…

Et tant pis, s’adresse-t-elle enfin au public si ses cheveux “ne ressemblent à rien”ou si elle devra s’arrêter en plein strip tease très attendu sur Human Naturepour cause de vêtements détrempés et de rhume déjà attrapé… ” Shit !”

Pourtant, malgré toutes ses acrobaties, ses tableaux parfois ésotériques qui demandent réflexion, sa sexy attitude qui n’a pas pris une ride, son mash up de Express Yourself et de Born this Way (pied de nez à Lady Gaga, la ‘copieuse’) Madonna nous a laissé, au stade Roi Baudouin, avec un sentiment de trop peu. Faute de pas assez de ces chansons faisant partie intégrante du patrimoine musical des années 80 et 90 ?

Pour cause de trop de remix – pourtant inventifs – ou d’un excès d’extraits de son dernier album ? Mais ne boudons pas notre plaisir : une star, et artiste de ce calibre, pas sûr qu’on en revoit une de sitôt. Et si peu marquée par les années, finalement… En témoigne un pré-final en apothéose sur Like a Prayeravec une Madonna à genoux, tendant la main au public, quand, de l’autre, elle ne tient pas son parapluie. La Reine a de l’humour en plus...


Ch. V.

Les commentaires sont fermés.