Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/05/2011

Près de 35.000 personnes aux Nuits Botanique

deus.jpgPrès de 35.000 personnes ont assisté aux différents concerts proposés lors de la 18e édition des Nuits Botanique qui se tenaient du 10 au 29 mai à Bruxelles, peut-on lire dans un communiqué du centre culturel de la Communauté française de Belgique.

Lire la suite

25/05/2011

DEUS a offert une tournée de mojitos !

deus5.jpgLe chapiteau des Nuits Botanique a fait des heures sup lundi soir avec la venue de dEUS programmée en prolongation du festival. Une prolongation qui avait une durée dans le temps car à 22 h 30, le concert était plié. Tom Barman et ses acolytes, vers 22 h 20, ont donc entamé Nothing Really Ends (le rappel avait commencé avec Bad Timing ) avant de le couper abruptement (problème technique ou timing serré ?).

Lire la suite

21/05/2011

Une nuit de (Yo)délice

yodelice.jpgExcellent show de Yodelice aux Nuits Bota. Pas de Simone en vue, alias Marion Cotillard, ce soir là puisque la jeune femme accouchait au même moment. C'est donc à quatre que Yodelice a fait ses nuits au Cirque Royal jeudi soir. D'entrée de jeu, Maxim Nucci place la barre très haut avec le puissant Breathe in.

Lire la suite

20/05/2011

L'ascension d'Intergalactic Lovers

INTERGALACTIC-LOVERS.jpgOriginaire de Gand, le quatuor a gagné plusieurs concours prestigieux en Flandre avant d'atterrir sur nos ondes avec Fade Away et Delay. Leur premier album Greetings & Salutations n'était même pas encore sorti qu'Intergalactic Lovers s'offrait un soldout à l'AB, un mois avant leur venue. La nouvelle tendance flamande était sous le chapiteau en première partie de The Pigeon Detectives dans le cadre des Nuits Botanique. Nous avons pu filmer pour vous leur tube Delay.

OSA ou quand Venus fait des petits

OSA, duo composé de Christian Schreurs et Margaret Hermant, présentait son premier opus dans le Grand Salon ce mercredi. Une fois le projet Venus terminé, le violoniste s'en va pour le Costa Rica prendre des cours de piano. Il en revient avec un nom de groupe, OSA étant le nom d'une région du pays, et quelques pièces instrumentales. Pour ce premier album, OSA s'associe avec des étudiants en graphisme et propose pas moins de 247 pochettes originales. Rencontre avec l'ex-Venus.

M.C.

Madjo en session acoustique

La jeune chanteuse française ouvrait le bal pour Asa au Chapiteau ce mercredi. Quelques heures avant, Madjo nous a chanté "Leaving my heart", en acoustique.

19/05/2011

Décevante Agnès Obel

agnes.jpgIl y avait un petit quelque chose de trop peu chez Agnès Obel mardi soir aux Nuits Bota. Des fauteuils sans doute comme le relevait la Danoise : "Ce serait mieux s'il y avait des divans dans la salle !" Ou peut-être la sobriété du concert n'aidait pas à l'engouement général. Assise à son piano toute la durée du concert, la jeune chanteuse était accompagnée d'une violoncelliste. Si la voix d'Agnès est magnifique, ses compositions splendides et son jeu de piano parfait, il manquait un peu d'émotions et d'énergies à l'Orangerie.

M.C.

09:36 Publié dans Nuits du Bota | Lien permanent

Vismets et ça repart !

Vismets.jpgDéjà présent l'an passé à l'Orangerie, les Bruxellois ont remis ça cette année, sous le chapiteau. Le groupe était attendu par leurs fans, venus en masse voir Vismets. "Vous nous avez manqué !", lance Dan visiblement en verve ce soir là. Des guitares qui envoient, de l'énergie à profusion, les gars de Vismets étaient au meilleur d'eux-mêmes mardi soir. Et c'est une salle motivée qui les accueillait. Une belle manière de terminer la soirée.

M.C.

09:31 Publié dans Nuits du Bota | Lien permanent

17/05/2011

Vismets en session acoustique

A quelques heures de leur concert aux Nuits Botanique, le groupe vedette bruxellois a accepté de nous jouer Wasted Party dans les loges du Bota. Un joli moment acoustique juste avant leur show sous le chapiteau où Vismets jouera en tête d'affiche ce soir.


16/05/2011

Asa : l’envol du faucon

sa.jpgDeuxième album pour la Franco-Nigériane qui chante avec Aubert, Kravitz et Noah… Le parcours de Bukola Elemide, alias Asa (qui signifie faucon en yoruba), est particulier, étonnant, fascinant. Née à Paris en 1982, elle ne restera que deux ans dans la Ville lumière , ses parents, travaillant dans une ambassade, devant rentrer à Lagos. C’est là, au milieu de ses trois frères, qu’elle passe son temps à chanter.

Lire la suite